Considération de la dosimétrie Monte-Carlo et de l'oedème dans la planification inverse en curiethérapie prostate

par Konstantinos Mountris

Thèse de doctorat en Biologie-santé

Sous la direction de Dimitris Visvikis.

Soutenue le 05-09-2017

à Brest , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Rennes) , en partenariat avec Laboratoire de traitement de l’information médicale (Brest, Finistère) (laboratoire) .

Le président du jury était Jocelyne Troccaz.

Le jury était composé de Dimitris Visvikis, Jocelyne Troccaz, David Sarrut, George Kagadis, Miguel Ángel González Ballester.

Les rapporteurs étaient David Sarrut, George Kagadis.


  • Résumé

    Le cancer de la prostate est le deuxième plus fréquent cancer chez les hommes. La France occupe le troisième rang du taux d’incidence. La curiethérapie bas-débit dose (LDR) est une option de traitement largement utilisée. Au cours de la curiethérapie LDR, des graines radioactives sont implantées en permanence dans la prostate afin de délivrer une dose thérapeutique de façon locale dans la zone cancéreuse tout en épargnant les organes voisins à risque (OAR). Malgré son taux de réussite élevé (75% à 91%), les effets secondaires restent élevés. La dose délivrée à la tumeur dépend des positions d’implantation des graines, ce qui implique que la planification est essentielle. Les systèmes cliniques de planification fournissent automatiquement les positions d’implantation. Cependant, cette prédiction est basée sur un modèle dosimétrique simplifié où le corps humain est considéré comme un volume d’eau. Un autre facteur des erreurs est l’apparition d’un oedème de la prostate impliquant un changement volumétrique. L’oedème peut entraîner une sous-estimation du D90 par exemple il est de 13.6% pour un changement volumétrique de 20%. De plus, l’oedème varie (10% à 96%) entre les patients. Aujourd’hui le mécanisme exact de l’apparition de cet oedème reste inconnu. Nous proposons un système de traitement inverse pour la curiethérapie prostate qui tient compte d’une personnalisation précise de la dosimétrie et de l’oedème. Ces travaux peuvent également être utilisés dans d’autres contextes cliniques, tel que la curiethérapie haut-débit, mais également être adapté pour traiter d’autres organes. Dans le futur, nos travaux porteront sur la personnalisation du modèle biomécanique de la prostate proposé à chaque patient en utilisant des mesures d’élasticité via l’élastographie. En raison des limitations inhérentes à la FEM, l’incorporation du modèle biomécanique de l’oedème dans le système de planification du traitement est coûteuse en temps de calcul. Une méthode alternative, serait de proposer un modèle sans maillage afin d’améliorer la simulation de l’oedème.

  • Titre traduit

    Introduction of Monte Carlo dosimetry and edema in inverse treatment planning of prostate brachytherapy


  • Résumé

    Prostate cancer is the second most common cancer in men. Two-thirds of the cases are diagnosed in developed countries and France is ranked third in incidence rate. Low-dose-rate (LDR) brachytherapy is a widely used treatment option. During LDR brachytherapy, radioactive seeds are implanted permanently in the prostate to deliver a therapeutic dose locally in the cancerous region while sparing the organs at risk (OARs). Despite its high success rate (75% to 91%), the side-effects (sexual and urinary problems) remain high. The dose delivered to the tumor depends on the implantation positions of the seeds, which implies that treatment planning is essential. Clinical inverse planning systems automatically provide optimal implantation positions. However, this prediction is based on a simplified dosimetric model where the human body is considered an infinite volume of water. Another important factor that induces treatment errors is the occurrence of prostate edema during brachytherapy that involves volumetric changes of the organ. Edema can lead to a significant underestimation of the D90, for example, by 13.6% for a volumetric change of 20%. Moreover, the edema magnitude varies considerably (10% to 96%) between patients. Today the exact mechanism of edema formation remains unknown. We propose in this thesis a system of inverse treatment for prostate brachytherapy which considers a precise personalization of the dosimetry but also of the prostate edema. This work can also be used in other clinical contexts, such as high-dose-rate brachytherapy, but also be adapted to treat other organs. In the future, our work will focus on the study of the ability to adapt the proposed prostate biomechanical model to each patient using elastic measurements via prostate elastography. Due to the inherent limitations of FEM, the incorporation of the biomechanical model of edema into the treatment planning system is costly in computation time. An alternative method would be to propose a new meshless model to improve the simulation of edema during intraoperative planning.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.