l’incertitude comme levier de co-construction au prisme du projet urbain : L'émergence d'un mode de conception "transitionnel" des espaces urbains : entre pratiques institutionnelles et pratiques alternatives

par Ines Ramirez cobo

Thèse de doctorat en Urbanisme mention amenagement

Sous la direction de Marcus Zepf.

Le président du jury était Rita Occhiuto.

Le jury était composé de Jose Juan Barba, Pablo Marti, Jean-Michel Roux.

Les rapporteurs étaient Serge Thibault, Marc Dumont.


  • Résumé

    Les crises actuelles de l’économie, mais aussi de la démocratie représentative, impactent fortement les processus de conception de la ville contemporaine, les faisant passer d’un modèle de planification traditionnelle (rationnel et hiérarchique) à un modèle consensuel fondé sur la négociation, la communication et l’interaction entre les différents acteurs du territoire. Le mode projet, en tant que mode de conception privilégié des espaces urbains, récupère à notre sens une bonne partie des limitations et des paradoxes d’une planification urbaine confrontée à un contexte de plus en plus complexe. L’étude de plusieurs interventions urbaines en France et en Espagne, conçues avec différents degrés d’incertitude, nous fournira des conditions qui permettront de discuter d’un renouvellement des pratiques de conception des espaces urbains, en même temps que nous nous interrogerons sur la pertinence de continuer à penser la ville « en mode projet ».Notre objectif de recherche concerne donc la définition d’un mode de conception alternatif et transitionnel, incorporant de l’incertitude. Celui-ci s’appuie sur la co-construction d’un projet-processus collectif, soutenu par l’expérimentation, la schématisation et la démocratisation des pratiques de conception, que nous appelons « Projet Urbain Stochastique ».

  • Titre traduit

    Uncertainty as a way to leverage the co-production process of urban projet


  • Résumé

    The current crises of the economy, but also of representative democracy, influence strongly the contemporary design processes of city, moving them from a traditional planning model (rational and hierarchical) to a consensual model based on negotiation, communication and interaction between several stakeholders in the territory.The “project mode”, as a preferred way of designing urban spaces, recovers a good part of limitations and paradoxes of urban planning confronted with an increasingly complex context.The study of several urban interventions in France and Spain, conceived with different degrees of uncertainty, will provide us with conditions that will allow us to discuss a renewal of the design practices of urban spaces, at the same time that we will question the relevance to continue thinking about city in “project mode”.Our research goal therefore concerns the definition of an alternative and transitional design mode, incorporating uncertainty. This latter is based on the co-construction of a collective project-process, supported by the experimentation, schematization and democratization of design practices, which we call "Stochastic Urban Project".


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.