Le développement de l'art de la guerre chez les Ayyoubides en Syrie et en Égypte (567/1171 - 648/1250) : (étude approfondie sur la période des Francs d'après les sources arabes)

par Mirvat Iskandar

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Gabriel Martinez-Gros.

Le président du jury était Pascal Buresi.

Le jury était composé de Gabriel Martinez-Gros, Pascal Buresi, Anne-Marie Eddé, Julien Loiseau, Abbès Zouache.


  • Résumé

    L'homme n'a pas cessé un seul jour d'inventer tout ce qui est nécessaire pour abattre l'autre. Durant deux siècles du combat entre Francs et musulmans au Proche-Orient, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont perdu la vie pour servir la guerre Sainte. Malheureusement, la guerre fut le meilleur espace de contact entre les deux civilisations d'Orient et d'Occident, notamment au XIIe siècle. L'une comme l'autre adapta ce qui était utile durant les affrontements acharnés devant les places fortes ou en terrain ouvert. Certes, la guerre ne se limitait pas à ces deux forces, les rivalités entre les membres de la dynastie ayyoubide après Saladin, furent dans plusieurs occasions plus violentes que celles avec les Francs. Cette thèse se propose d'analyser, en s'appuyant sur les sources arabes contemporaines, l'ensemble des méthodes pour pratiquer la guerre chez les Ayyoubides durant presque un siècle, selon les traditions islamiques.


  • Résumé

    Human being didn't stop one day to invent everything that is necessary to kill others. Thousand of men, women and children were killed during the two centuries of fighting between Franks and Muslims in the Middle East, in order to serve the Holy War. Unfortunately, the war between those two sides was the best opportunity of contact between the two civilizations of East and West, especially in the twelfth century. Each party adapted what was useful to the conflict either in besieging places or in open land battles. The war was not only waged between these two conflicting forces, as the conflict between the members of the Ayyubid dynasty after Saladin's death were more violent in several occasions than with the Franks. This study, relying upon contemporary Arab sources and Islamic traditions, analyzes all the methods for practicing the war in Ayyubid times for almost one century according.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (325 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.308-320. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-26
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.