Trois essais sur le commerce Chine - Afrique : impacts sur la croissance et le secteur manufacturier en Afrique subsaharienne

par Seydou Dao

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Mary-Françoise Renard.

Le jury était composé de Jean-Louis Combes.

Les rapporteurs étaient Mathilde Maurel, Patricia Augier.


  • Résumé

    L’intensification des relations commerciales entre la Chine et l’Afrique Sub-Saharienne (ASS) observée ces dernières décennies à des implications complexes et diversifiées sur l’économie du continent africain. Cette thèse a examiné trois questions majeures relevant de l’impact des relations commerciales sino-africaines sur les économies d’ASS : la croissance, la production et l’emploi manufacturier, et enfin les exportations intra-africaines. Après avoir analysé les différentes dimensions de la présence chinoise en Afrique (Chapitre 1), la thèse met en évidence un ensemble de résultats. Premièrement, le commerce et les IDE entre la Chine et l’Afrique ont un impact positif sur la croissance en Afrique à travers un accroissement de l’efficience technique des facteurs de production (Chapitre 2). Deuxièmement, la concurrence des produits manufacturiers chinois a eu un impact limité sur la production et l’emploi manufacturier en ASS (Chapitre 3). Troisièmement, l’effet d’éviction des exportations chinoises sur le commerce intra-africain reste limité à quelques pays et à certaines branches manufacturières (Chapitre 4).

  • Titre traduit

    Three essays on trade relations between China and Africa : consequences on economic growth and the manufacturing sector in Sub-Saharan Africa


  • Résumé

    The intensification of trade relations between China and Sub-Saharan Africa (SSA) in recent decades lead to a complex and diverse implications on the economy of the African continent. This thesis examined three major issues relating to the impact of China-Africa trade relations on SSA economies: growth, production and manufacturing employment, and finally intra-African exports. After analyzing the different dimensions of the Chinese presence in Africa (Chapter 1), the thesis highlights a set of results. First, trade and FDI between China and Africa have a positive impact on African growth through increased technical efficiency of production factors (Chapter 2). Second, competition from Chinese manufactured goods has had a limited impact on production and manufacturing employment in SSA (Chapter 3). Third, the crowding-out effect of Chinese exports on intra-African trade remains limited to a few countries and few manufacturing sectors (Chapter 4).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.