The voice of silence as echoed by female filmmakers : reading between the shots

par Wafa Thabet Mezghani

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Sylvie Mathé et de Mounir Triki.

Le président du jury était Mansour Khalifa.

Le jury était composé de Claudine Raynaud.

Les rapporteurs étaient Najet Mchela, Serge Chauvin.


  • Résumé

    La présente recherche vise à explorer des formes multiples de silence représentées dans un film et à étudier la façon dont le silence a été perçu et conçu par des cinéastes femmes selon la perspective de l’analyse critique de discours (ACD). Dans ce contexte, nous avons choisi quatre longs métrages produits durant le XXIe siècle par quatre femmes cinéastes originaires de deux milieux culturels différents — à savoir les États-Unis et la Tunisie, à travers lesquels nous avons abordé notre problématique. Nous avons adopté l’approche développée par Fairclough (1989) qui consiste en trois étapes analytiques : description, interprétation et explication, combinant pragmatisme et analyse sémiotique. Cette recherche introduit également le concept de ‘voicing’ en référence aux signes sémiotiques et aux techniques cinématographiques qui sous-tendent la signification du silence et sa dimension pragmatique. Les résultats de l'étude démontrent que l'utilisation de ‘voicing’ s’avère un moyen efficace pour créer une méthode systématique d'analyse du silence au cinéma. Ils montrent également qu’en dépit des différences, des thèmes abordés et du contexte socio-culturel des cinéastes, il existe un dénominateur commun entre les quatre films, à savoir leur positionnement féministe ou pro-féministe.En outre, il ressort de notre analyse que les films en question constituent des barrières de résistance à l'hégémonie patriarcale du cinéma grand public qui sont fortement influencées par les perceptions individuelles des cinéastes, leurs expériences personnelles et le contexte culturel auquel elles appartiennent.


  • Résumé

    The current research aims to explore several of the manifold states of silence represented in film and to investigate how silence and silencing have been perceived and conceived by female filmmakers from a Critical Discourse Analysis (CDA) perspective.This is achieved by examining the case studies of four feature films produced in the twenty-first century by four female filmmakers from two different cultural backgrounds–namely the USA and Tunisia. Research questions are qualitatively applied to a corpus of four films, following Fairclough’s (1989) three analytic stages: description, interpretation and explanation, using pragmatics combined with semiotic analysis. The thesis also introduces the concept of ‘voicing’ with reference to the semiotic signs and film techniques that underpin the meaning of silence and its pragmatic dimension.The findings of the study show that using ‘voicing’ has proved to be effective in creating a systematic method of analyzing silence in films. They also show that even though the cinematographic practices, the themes dealt with and the socio-cultural background of the filmmakers may be different, there is a common denominator between the four films: their feminist or pro-feminist agenda.Further, it argues that the films under discussion may be considered as barriers of resistance to the hegemonic patriarchal mainstream cinema and that these barriers are strongly influenced by the filmmakers’ own individual perceptions, personal experiences and cultural background.

Autre version

Silence as echoed by female filmmakers : reading between the shots


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Silence as echoed by female filmmakers : reading between the shots
  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • Annexes : Bibliogr. f. 273-293
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.