Commerce et migrations internationales dans le bassin méditerranéen : cas de la France

par Doslalo Albert Millogo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Nicolas Peridy.

Le président du jury était Patricia Augier.

Le jury était composé de Nicolas Peridy, Patricia Augier, El Mouhoub Mouhoud, Cécily Defoort, Alexandra Schaffar.

Les rapporteurs étaient Patricia Augier, El Mouhoub Mouhoud.


  • Résumé

    Les échanges dans la zone euro-méditerranéenne ont été caractérisés par une intensification des flux commerciaux au début des années 2000. A cette même période, la question migratoire a été mise en avant en raison d’une explosion de l’immigration clandestine dans les pays du sud de l’Europe. L’objectif de cette thèse est d’étudier certaines conséquences économiques actuelles de ces migrations dans le cas de France. Dans cette optique nous abordons les questions liées à la relation commerce-migrations, à la politique migratoire, et à la localisation spatiale des immigrés en France. En utilisant des données récentes et en intégrant des paramètres jusque là peu utilisés, nous mettons en évidence des caractéristiques particulières de l’immigration en France. Nous apportons également des réponses quant a` la contribution des immigrés a` la production nationale, de même qu’a` l’accroissement du commerce bilatéral avec les pays d’origine. Les implications en termes de politiques économiques se situent d’une part dans la mise en œuvre d’une facilitation des opportunités d’aaires entre la France et les pays d’origine. Cela s’impose au regard de l’impact positif de l’immigration sur le commerce bilatéral. D’autre part, les difficultés relevées au niveau des politiques migratoires appellent a` une nécessaire harmonie de ces dernières, au plan européen, pour une gestion plus efficace. Cela passe encore par une implication des pays d’origine afin de faciliter l’immigration légale, et limiter les entrées clandestines. Enfin, la localisation spatiale des immigrés indique que leur concentration dans les pôles régionaux a un impact négatif sur leur contribution `a la production. La réponse peut se situer dans une analyse détaillée de la structure et du processus d’intégration des populations immigrés

  • Titre traduit

    International trade and migrations : the french case


  • Résumé

    The Euro-Mediterranean trade has grown up a lot in the early 2000. At the same time, the migration issue has been highlighted due to an explosion of illegal immigration in the Southern Europe countries. The aim of this thesis is to study some current economic impact this immigration in the French case. We address the issues of trade and migration relationship, migration policy, and spatial location of immigrants in France. Using recent data and shaping factors little used empirically, we highlight the specific characteristics of immigration in France. We also provide explanations to the contribution of immigrants to the domestic, as well as increasing bilateral trade with the country. In terms of economic policies, it lies firstly in the implementation of facilitating business opportunities between France and the countries of origin. This is necessary to take more profit from the positive impact of immigration on bilateral trade. On the other hand, problems identified in migration policies call for a necessary harmony of policies, at European level, for more effective management. Such objectives require the involvement of countries of origin to facilitate legal migration, and limit illegal entries. Finally, the spatial location of immigrants indicates that their concentration at regional level has a negative impact on their contribution to production. The solution may lie in a detailed analysis of the structure, and the integration of immigrant populations’ process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Toulon. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.