Innovation technologique : mesure, valorisation et effets sur les performances financières et opérationnelles des entreprises

par Sabrine Rekik

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Hubert de La Bruslerie.

Soutenue le 04-12-2015

à Paris 9 , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Édith Ginglinger.

Le jury était composé de Hubert de La Bruslerie, Édith Ginglinger, Philippe Desbrières, Patrick Sentis.

Les rapporteurs étaient Philippe Desbrières, Patrick Sentis.


  • Résumé

    L’innovation technologique est considérée comme un élément clef dans la constitution des économies, dites du savoir, ou de la connaissance. Ce cadre économique stimule une forte croissance des investissements immatériels dans l’objectif de création de valeur et de construction d’un avantage compétitif défendable sur le long terme. Néanmoins, l’innovation est un processus continu qui requiert un horizon de long terme pour transformer l’ensemble des connaissances, et des efforts de Recherche et Développement (R&D) en un produit ayant de la valeur économique. La dimension temporelle de l’innovation technologique renforce son caractère risqué et augmente l’incertitude quant à sa réussite. De même, les problèmes d’asymétrie d’information créés par le processus d’innovation s’accentuent. Cette thèse s’intéresse à la relation entre le capital-connaissances et la performance financière des entreprises, dans un premier temps, pour se pencher ensuite sur la question de la valeur de marché de l’actif intangible. Pour ce faire, nous élaborons une base de données unique, à partir des brevets européens et proposons de nouvelles mesures qualitatives au capital intangible, basées sur les caractéristiques des brevets. Cette thèse mesure empiriquement la valeur économique du capital-connaissances représenté par sa « matière première », à savoir les dépenses R&D et par son « produit fini » à savoir les brevets. Nous construisons, également un indice composite de la qualité de l’innovation afin de mieux représenter la valeur privée de l’immatériel. Enfin, cette thèse s’intéresse à la question d’écart entre valeur comptable et valeur de marché des entreprises en présence d’investissements immatériels. Pour ce faire, elle contient une étude prévisionnelle et causale de la performance opérationnelle par les dépenses R&D et l’indice composite de qualité. Ce dernier est proposé en tant qu’outil non-financier d’analyse et de prévision de performance.

  • Titre traduit

    Technological Innovation : Measurement, Valuation and Effects on Financial Performances


  • Résumé

    Technological innovation is considered as a key element in the knowledge-based economies, where the share of intangible assets continues to grow significantly. The development of innovation is enhanced mainly in the purpose of value creation and the obtaining of a competitive advantage. Nevertheless, innovating is a long process where the lag between the investments in Research and Development (R&D) activities, considered as its input, and the obtaining of a valuable output, often estimated by the patent application, is large. The long character is emphasized by the uncertainty and the riskiness of the process which are at the root of important problems of information asymmetry between investors and the insiders. This dissertation studies the impact of intangible investments on the financial performance of companies in Europe. Therefore, we use a unique database of European patents and suggest a set of qualitative measures to innovation, based on the patents’ attributes. Moreover, this thesis estimates the market value of intangibles as measured by the R&D expenses, the patent applications but also the qualitative attributes. In this framework, we construct a composite quality index of innovation in order to better estimate its private economic value. The increasing lag between financial and book values in the presence of R&D investments leads us to undertake a causal study of innovation on the financial performance of companies. We suggest our composite index as non-financial metric to predict the future earnings and examine the effect of R&D on the growth and volatility of future operating incomes.

Autre version

Innovation technologique : mesure, valorisation et effets sur les performances financières et opérationnelles des entreprises


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Innovation technologique : mesure, valorisation et effets sur les performances financières et opérationnelles des entreprises
  • Détails : 1 vol. (205 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.