La prise en charge des personnes âgées dépendantes : analyse microéconométrique de l’aide familiale

par Louis Arnault

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jérôme Wittwer.

Soutenue le 24-11-2015

à Paris 9 , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d’Economie de Dauphine (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Eve Caroli.

Le jury était composé de Jérôme Wittwer, Eve Caroli, Agnès Gramain, François-Charles Wolff, Catherine Helmer, Eric Bonsang.

Les rapporteurs étaient Agnès Gramain, François-Charles Wolff.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le rôle des aidants familiaux dans la prise en charge et les évolutions qu’il devrait connaître dans les années à venir. Premièrement, l’étude d’une cohorte d’individus de plus de 65 ans suivis pendant vingt-deux ans remet en question la capacité des proches à garantir le maintien à domicile des personnes âgées face à la survenue de troubles cognitifs. Puis, une modélisation jointe des décisions d’aide prises au sein des familles d’individus âgés dépendants précise et nuance les effets supposés des évolutions socio-économiques et démographiques actuelles sur l’implication future des membres de la famille. Enfin, l’analyse de la relation entre aide professionnelle et aide familiale à domicile indique qu’une réduction du prix de l’aide formelle ne devrait pas permettre de libérer du temps aux proches mobilisés. Ces résultats suggèrent des pistes d’action publique en vue d’améliorer l’efficience de la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

  • Titre traduit

    Long-term care for elderly dependents : microeconometric analysis of family support


  • Résumé

    In France, in-home support of the elderly dependents is encouraged and should contribute to the care provided by family members. In this thesis, several microeconometric models are estimated to analyse the role of the family in long-term care for elderly dependents. First, the analysis of a cohort of elderly dependents followed for more than twenty years calls into question the ability of family caregivers to protect their elderly dependent parent against the risk of institutionalisation. Then, a joint model of caregiving decisions within families nuances the effects of current socio-economic and demographic evolution on the future involvement of children. Finally, the study of the relationship between family care and formal home care indicates that a lower price of professional care cannot efficiently contribute to free up time for the informal caregivers. These results fuel thoughts about new public policies devoted to increase the efficiency of long-term care for elderly dependents.

Autre version

La prise en charge des personnes âgées dépendantes : analyse microéconométrique de l'aide familiale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : La prise en charge des personnes âgées dépendantes : analyse microéconométrique de l'aide familiale
  • Détails : 1 vol. (189 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.