The emergence of photovoltaics in France in the light of feed-in tariffs : exploring the markets and politics of a modular technology

par Béatrice Cointe

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Nadaï.

Le président du jury était Jean-Charles Hourcade.

Le jury était composé de Peter Karnøe.

Les rapporteurs étaient Noortje Marres, Fabian Muniesa.

  • Titre traduit

    = L’émergence du photovoltaïque en France à la lumière des tarifs d’achat : exploration d’une technologie modulaire entre politique et marchés


  • Résumé

    Cette thèse explore les évolutions récentes du photovoltaïque en France, et en particulier l'essor rapide du photovoltaïque connecté au réseau qu'ont entrainé les politiques de soutien mise en place dans les années 2000. Dans une perspective relevant de la théorie de l'acteur-réseau, elle propose une description matérielle et relationnelle du photovoltaïque français comme technologie modulaire dont le développement a été porté par la mise en place de prix politiques, les tarifs d'achat. Cela amène à interroger les liens entre évolution technologique, mise en marché et mise en politique. Après une description du photovoltaïque comme une technologie émergente et modulaire et des tarifs d'achat comme agencements marchands et politiques, la thèse analyse leur trajectoire dans trois sites. Une première étude de cas retrace la constitution des tarifs d'achat comme instrument dominant de soutien au photovoltaïque dans le contexte de la mise en place d'une politique européenne de développement des énergies renouvelable. On se penche ensuite sur le cas français, où les débordements du marché régulé du photovoltaïque ont déclenché une crise politique qui a remis en cause les dispositifs de soutiens. Enfin, une dernière étude de cas explore le travail de constitution des tarifs d'achat photovoltaïques en opportunités et en ressource territoriale à travers le cas du projet mené par une coopérative agricole du Lot.


  • Résumé

    This thesis explores the recent evolutions of photovoltaics in France, and in particular the rise of grid-connected photovoltaics as it was triggered by support policies set up in the 2000s. The chosen actor-network theory approach leads to a material and relational description of French photovoltaics as a modular technology whose development was driven by political prices in the shape of feed-in tariffs for PV-generated electricity. From this perspective, the intertwinement of technological evolutions, market-making and politicisation is interrogated. After suggesting a description of photovoltaics as emergent modular technologies and of feed-in tariffs as political market agencements, the thesis analyses the interwoven trajectories of feed-in tariffs and photovoltaics in three sites. First, it traces back the constitions of feed-in tariffs as a dominant form of support to photovoltaics in the context of the development of a European Policy for renewable energy. It then zooms on the French case, where the overflowing of the regulated photovoltaic market triggered a political crisis and led to the reconsideration of photovoltaic support schemes. The last case study is a material exploration of the constitution of feed-in tariffs photovoltaic market triggered a political crisis and led to the reconsideration of photovoltaic support schemes. The last case study is a material exploration of the constitution of feed-in tariffs for PV-generated electricity into an opportunity and a resource for territorial development in the context of a project developed by a rural cooperative in the South-West of France.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

The emergence of photovoltaics in France in the light of feed-in tariffs : exploring the markets and politics of a modular technology : exploration d’une technologie modulaire entre politique et marchés

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (340 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.293-315. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-96
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.