Le Liban de Richard Millet : entre mémoire et imagination

par Hala Dika

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Jean-Yves Laurichesse.

Soutenue le 27-09-2013

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication (Toulouse) , en partenariat avec Patrimoine, littérature, histoire (Toulouse) (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Guy Larroux.

Les rapporteurs étaient Sylviane Coyault, Christian Morzewski.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la représentation du Liban dans l’œuvre de Richard Millet, à travers deux processus différents et complémentaires : la mémoire et l’imagination. Partant du constat que l’œuvre de cet écrivain s’avère étroitement liée à son expérience personnelle, nous travaillons sur une matière littéraire combinant le réel et le fictionnel, l’écriture de soi et le roman. Pour accompagner fidèlement cette expérience du sujet, il est d’abord question de l’espace libanais, dans une perspective qui dépasse la simple description pour atteindre les interactions entre l’individu et son environnement. De même est évoqué le rapport entre l’écriture et l’espace, dans la mesure où ce dernier participe au développement de la trame narrative. Le sujet et l’espace, ainsi que la majorité des éléments qui composent l’œuvre de Millet, sont soumis à un ordre commun, celui du Temps. Le retour obsédant du passé, et tout particulièrement de l’enfance libanaise, engendre un mouvement de ressassement général. Tous ces éléments participent à un projet harmonieux, celui d’une quête identitaire qui part d’une expérience personnelle pour atteindre une dimension universelle.

  • Titre traduit

    Richard Millet’s Lebanon : between memory and imagination


  • Résumé

    This thesis focuses on the representation of Lebanon in the work of Richard Millet, through two different and complementary processes: memory and imagination. Noting that the work of this writer has been closely linked to personal experience, we are working on a literary material combining the real and the fictional, the writing itself and the novel. To faithfully accompany the experience of the subject, it is first issue of the Lebanese space in a perspective that goes beyond description to achieve the interactions between the individual and his environment. Also discussed is the relationship between writing and space, to the extent that it contributes to the development of the narrative. The subject and space, and most of the elements that make up the work of Millet, are subject to a common order, the Time. The haunting return of the past, especially of Lebanese children, causes a movement of general rehashing. All these elements contribute to a harmonious project, that of a search for identity that share a personal experience to achieve universal dimension.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [L'auteur]

Le Liban de Richard Millet : entre mémoire et imagination


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [L'auteur]

Informations

  • Sous le titre : Le Liban de Richard Millet : entre mémoire et imagination
  • Détails : 1 vol. (306 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 295-304
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.