Implication des microparticules en dermatologie : étude dans le psoriasis et le mélanome

par Fabien Pelletier

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Estelle Seillès et de François Aubin.


  • Résumé

    Les microparticules (MPs) sont des vésicules dérivées de la membrane plasmique lors de la vésiculation par les cellules stimulées. Les MPs interviennent dans l'inflammation, les communications intercellulaires et la coagulation. Tout d'abord, nous avons standardisé une méthode pour caractériser et quantifier des MPs par cytométrie en flux dans le plasma.L'implication des MPE est suggérée dans le psoriasis notamment par le rôle central du TNF-a qui est un puissant inducteur de vésiculation. Nous avons comparé les valeurs de MPs chez des patients psoriasiques à celles de donneurs sains. Les MPE étaient plus élevées chez les patients notamment les MPs de petite taille. Les MPs diminuaient sous traitements anti-TNF-a.Les MPs agissent sur la progression tumorale des cancers. Les MPs tumorales ou des cellules de l'hôte peuvent modifier les propriétés invasives de la tumeur par des propriétés transférées. Les MPs peuvent aussi interagir avec les cellules du système immunitaire. Dans le mélanome, le risque de thrombose est accru. Or, la libération de MPs conduit à un état d'hypercoagulabilité. Les MPP et les MPE étaient augmentés dans chaque stade de la maladie par rapport à une population témoin. De plus, les MPs des patients atteints de mélanome possédaient des propriétés procoagulantes. L'étude des MPs en Dermatologie permet d'appréhender de nouveaux angles de la physiopathologie des maladies inflammatoires ou en carcinogenèse. Le dosage des MPs pourrait devenir un outil intéressant de monitoring des biothérapies dans le psoriasis. Dans le mélanome, des études complémentaires permettront de déterminer si les taux de MPs constituent un facteur pronostique intéressant

  • Titre traduit

    Involvement of microparticles in dermatology : study in psoriasis and melanoma


  • Résumé

    Microparticles (MPs) are vesicles derived from the plasma membrane during vesiculation by the stimulated cells. MPsare involved in inflammation, intercellular communications and coagulation. First, we standardised a method tocharacterise and quantify MPs in plasma by flow cytometry.The implication of endothelial microparticles (EMPs) is suggested in psoriasis, in particular by the central role of TNF-a which is a powerful inducer of vesiculation. We compared the values of MPs in psoriatic patients to the values inhealthy donors. EMPs were higher in the patients, especially MPs of small size. MPs were reduced under anti-TNF-atreatments.MPs have an action on the tumoral development of cancers. Tumoral MPs or the host's cells can modify the invasiveproperties of the tumour through transferred properties. MPs can also interact with the cells of the immune System. Inmelanoma, the risk of thrombosis is increased, but the release of MPs leads to a state of hypercoagulability. Plateletsmicroparticles (PMPs) and EMPs were increased at each stage of the disease compared to a control population. Inaddition, MPs of patients with melanoma had procoagulant properties.The study of MPs in Dermatology allows to apprehend new approaches of the physiopathology of inflammatorydiseases or in carcinogenesis. The dosage of MPs could become an interesting tool in the monitoring of biotherapies inpsoriasis. In melanoma, additional studies will show if MPs rates are an interesting prognostic factor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol (188 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-186 (270 réf.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : QZ.40.PEL.2013
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.