Vers une poïétique de soi ou les enjeux d'une nouvelle interprétation de l'être : les possibilités et les limites du renouvellement de la Métaphysique de Kant à Bachelard

par Christine Aiello

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Maryvonne Perrot et de Carlo Vinti.

Le président du jury était Roland Quilliot.

Le jury était composé de Marco Moschini.

Les rapporteurs étaient Francesca Bonicalzi, Jean-Jacques Wunenburger.


  • Résumé

    L’être demeure encore et toujours aujourd’hui un objet extrêmement mystérieux et polémique pour les philosophes comme pour l’individu que nous sommes. Face à la réapparition perpétuelle de cet objet sous la forme d’une interrogation fondamentale, la question est celle de savoir si nous sommes face à un problème insoluble pour la raison ou bien confrontés à un problème méthodologique qu’il convient de relever. Au-delà d’une nouvelle tentative de destruction de la Métaphysique sous toutes ses formes et dans toutes ses dimensions chez les postmodernes, nous devons tenter de réfléchir aujourd’hui sur la véritable positivité du questionnement de l’être. Allant de Kant à Bachelard nous voyons alors s’ouvrir progressivement au cours de l’histoire le chemin d’une autre pratique qui peut se définir ici comme une poïétique de soi.

  • Titre traduit

    Towards a poïetic of are or the stakes of a new interpretation of the being : the possibilities and the limits of the renewal of the Metaphysics from Kant to Bachelard


  • Résumé

    The “being” remains still and always today an extremely mysterious and polemic object for the philosophers as for the individual who we are. Face to the perpetual reappearance of this object in the form of a fundamental interrogation, the question is to know if we are confronted to an insoluble problem for the reason or if it is a methodological problem which it is advisable to raise. Beyond of a new attempt at destruction of Metaphysics in all its forms and its dimensions by the postmoderns, we must try to reflect today on the true positivity of the questioning of the “being”. From Kant to Bachelard, we are seeing a gradual opening during the history through the way of another practice which can be defined in that case as a self poïetic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Vers une poïétique de soi ou les enjeux d'une nouvelle interprétation de l'être : les possibilités et les limites du renouvellement de la Métaphysique de Kant à Bachelard


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Vers une poïétique de soi ou les enjeux d'une nouvelle interprétation de l'être : les possibilités et les limites du renouvellement de la Métaphysique de Kant à Bachelard
  • Détails : 2 vol. (449 f.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • Annexes : Bibliographie f. 435-442. Notes bibliographiques
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.