L' artiste-lecteur dans "A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust et "La vie d'Arseniev : Jeunesse" d'Ivan Bounine

par Anna Lushenkova

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Juliette Vion-Dury.

Soutenue en 2011

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce travail de recherche aborde, suivant une démarche comparatiste, la question du rôle de la lecture dans le devenir d’un artiste à travers les itinéraires de formation artistique narrés par Marcel Proust dans À la recherche du temps perdu (1913-1927) et par Ivan Bounine dans Жизнь Арсеньева: Юность (1927-1952). Les conceptions de la lecture qui apparaissent en filigrane dans les deux œuvres préfigurent la naissance de la phénoménologie de la réception, ce qui justifie d’aborder l’étude des deux œuvres en les mettant en regard des théories contemporaines de la lecture. L’étape d’apprentissage de la lecture permet de s’interroger sur le caractère passif ou actif de cette pratique et conduit également à examiner les liens étroits qu’elle entretient avec la mémoire. Cependant, certaines approches du livre, matérialistes, conventionnelles, ou académiques étouffent tout élan créatif. Ces écueils justifient d’examiner les critères d’évaluation développés par les deux auteurs pour les pallier. L’analyse de la dimension onirique voire « magique » de la lecture et de la mobilité du lecteur-artiste qui se partage entre le livre et sa conscience conduit à détailler les mécanismes d’appropriation et de dépassement de l’œuvre lue, conditions nécessaires à la production d’une œuvre originale. L’aptitude à déchiffrer le livre se mue alors en aptitude à déchiffrer les « lois générales » du monde et à en déceler les réalités cachées. Aussi, cette étude de l’itinéraire du lecteur-artiste s’achève par l’examen du travail de synthèse à l’œuvre tant au cours de la lecture qu’au cours de la création artistique à laquelle elle peut conduire.

  • Titre traduit

    The artist as a reader in Proust's "A la recherche du temps perdu" and in Bunin's"The life of Arseniev : Youth"


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This research explores the role of reading in the vocation of an artist in Proust’s À la recherche du temps perdu (1913-1927) and in Bunin’s Жизнь Арсеньева: Юность (1927-1952) by following a comparatist approach. The views on reading that are developed in both novels foreshadow the theory of the phenomenology of reception, which justifies the parallels that are drawn in this work between the two books and contemporary reading theories. The study of the first step – learning to read – leads to a discussion on whether this occupation is of an active or a passive kind. It is also an opportunity to examine the narrow links between reading and memory. However, once developed, an appreciation for reading does not necessarily imply artistic creativity: some approaches to the book – whether materialistic, conventional, or academic may hamper creative drives. Therefore, it is worth examining the criteria developed by Bunin and Proust in their books to overcome these pitfalls. After sticking to the dreamlike and even magical aspects of reading and to the ability of the artist as a reader to focus his attention back and forth on the book and on his own consciousness, this study tackles the assimilation and transcending mechanisms which are necessary conditions to the creation of an artwork. The aptitude for making sense of signs in books turns into an aptitude for puzzling out signs in the world in order to read its “general laws”. The last part of this work is dedicated to the role of synthesis which is at work while reading as well as while writing a book.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Classiques Garnier à Paris

Les artistes-lecteurs chez Marcel Proust et Ivan Bounine


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (571 p.)
  • Annexes : Bibliogr. P.489-565

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les artistes-lecteurs chez Marcel Proust et Ivan Bounine
  • Dans la collection : Perspectives comparatistes , 45 , 2103-480X
  • Détails : 1 vol. (414 p.)
  • ISBN : 978-2-406-06106-9978-2-406-06107-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [363]-403. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.