Etude spectroscopique de micro fractures sous surfaciques dans la silice vitreuse dans la gamme proche IR-proche UV

par Jessica Fournier

Thèse de doctorat en Physico-Chimie de la Matière Condensée

Sous la direction de Evelyne Fargin et de Pierre Grua.

Soutenue le 24-10-2011

à Bordeaux 1 , dans le cadre de École doctorale des sciences chimiques (Talence, Gironde) , en partenariat avec Institut de chimie de la matière condensée (Bordeaux) (laboratoire) .

Le président du jury était Claude-Henri Delmas.

Le jury était composé de Evelyne Fargin, Pierre Grua, Claude-Henri Delmas, Jean-Yves Natoli, Patrick Simon.

Les rapporteurs étaient Jean-Yves Natoli, Patrick Simon.


  • Résumé

    Cette thèse entre dans le contexte des études portant sur l’endommagement laser des optiques en silice utilisées sur le Laser MégaJoule (LMJ) au CEA/CESTA. L’étude par spectroscopie de luminescence des défauts présents dans les micro-fractures sous surfaciques des pièces de silice polie, supposés être à l’origine de l’amorçage de l’endommagement laser, a été choisie pour cette recherche. Les micros fractures étant difficiles à détecter, nous avons créé des fractures modèles en faisant des indentations dans la silice. Une comparaison des spectres de luminescence sous excitation à 325 nm, proche de la longueur d’onde utilisée sur le LMJ, entre les indentations et les dommages laser dont l’analyse a donné lieu à des interprétations indiscutables dans la bibliographie, est proposée. Des expériences de luminescence à basse température ou sur des pièces acidées sont présentées pour compléter les informations obtenues sur les différents défauts observés.

  • Titre traduit

    Spectroscopic Study of subsurface damage in high purity silica glasses under UV irradiation


  • Résumé

    Defects present in subsurface damage, supposed to be possible damage precursors, have been studied by luminescence spectroscopy. Because of the difficulty to detect micro cracks, we have selected a model cracks based on indentations. Luminescence spectra performed under a 325 nm excitation wavelength (experimental condition close to that used on the LMJ) are be compared on indentation as well as laser damages. Luminescence experiments at low temperature and on etched samples are reported in order to complete data obtained for the different observed defects.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.