Production d’eau potable par condensation passive de l’humidité atmosphérique (rosée)

par Imad Lekouch

Thèse de doctorat en Géosciences et ressources naturelles

Sous la direction de Daniel Beysens et de Belkacem Kabbachi.

Soutenue en 2010

à Paris 6 en cotutelle avec l'Université Ibnou Zohr d'Agadir .


  • Résumé

    Le travail de thèse a pour objectif d’estimer précisément la quantité d’eau que l’on peut espérer collecter par la rosée dans le village côtier de Mirleft (Maroc), de la comparer avec le brouillard, la pluie et d’estimer sa qualité. La mise en place à Mirleft d’une station de mesure a permis d’obtenir des données concernant la période comprise entre le 01/05/2007 et le 31/04/2008. L’eau de rosée représente 40 % de l’apport annuel en pluie et apparaît donc comme une composante essentielle de l’apport hydrique total. Une approche mathématique de la modélisation de la rosée a estimé son rendement sur une quinzaine de sites répartis sur tout le territoire du Maroc. Concernant les analyses chimiques, les pH moyens de la rosée et de la pluie sont respectivement égaux à 7,40 et 6,85 avec une conductivité moyenne de 727,25 et 316 μS/cm, représentant une minéralisation totale de 150 mg L-1. Une analyse en composante principale a été réalisée sur les données afin d’identifier l’origine possible des ions. Pour estimer la contribution marine et non marine de ces ions, la fraction du sel provenant de la mer (SSF) a été calculée. On a constaté l’influence du climat sur la chimie de la rosée et par conséquent les variations temporelles. Les quantités d’ions mesurées et les analyses biologiques montrent que l’eau de rosée est potable vis-à-vis des recommandations de l’OMS. Les résultats en termes de rendements associés aux analyses chimiques de l’eau de rosée et le succès du condenseur de démonstration dans différentes régions où notre équipe a réalisé ces recherches nous ont incité à équiper avec succès des grands systèmes de collectes à Idousskssou (8 km SE de Mirleft) pour l’usage de la population locale.

  • Titre traduit

    Production of drinking water by passive condensation of atmospheric humidity (dew)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.194-201

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 2010 638

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10 PA06 6638
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.