La question du savoir en Al-Andalus au XIe siècle : une expression identitaire à l'épreuve de l'histoire

par Balkis Aboueleze

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Bernard Darbord et de Gabriel Martinez-Gros.

Soutenue en 2009

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette étude cherche à mettre en évidence les enjeux du discours sur le savoir, la science (‘ilm) en al-Andalus au XIe siècle, à une période historique décisive qui voit s’effondrer le califat omeyyade de Cordoue pour laisser place aux royaumes de taifas. Pour ce faire, les textes de trois auteurs du XIe siècle ont été étudiés. Il s’agit du Kitâb tabaqât al-umam de Sâ‘id al-Andalusî, de la Risâla fî fadl ahl al-Andalus, du Marâtib al-‘ulûm et de la Risâla at-tawqîf ‘alâ shâri‘ an-najâ bi-ikhtisâr at-tarîq d’Ibn Hazm, ainsi que du Kitâb jâmi‘ bayân al-‘ilm wa-fadlihi wa-mâ yanbaghî fî riwâyati-hi wa-hamlihi d’Ibn ‘Abd al-Barr. Par ailleurs, afin de mettre ces ouvrages en perspective, l’étude a été complétée par un travail sur le Kitâb tabaqât al-atibbâ’ wa-l-hukamâ’ d’Ibn Juljul (Xe), considéré comme le prédécesseur le plus manifeste de Sâ‘id. Ces textes, choisis parce qu’ils parlent de science, rendent compte de l’évolution d’une expression identitaire andalusî. Alors qu’à la fin du Xe siècle le discours scientifique semblait vouloir affirmer la grandeur du califat de Cordoue, notamment vis-à-vis de Bagdad, au XIe siècle, les textes sur la science expriment une identité hors d’un contexte historique peu propice, en tentant de retrouver une forme de permanence essentiellement dans des fondements civilisationnels islamiques.

  • Titre traduit

    The question of knowledge in al -Andalus in the 11th century : an identity expression to the test of history.


  • Résumé

    The aim of this research is to underline the issues of the speech on the body of knowledge and science (‘ilm) in al-Andalus, during a historic and conclusive period in the 11th century, in which the umayyad caliphate of Cordoba collapses to be replaced by the taifas’ kingdoms. To that end, we have analysed the texts of three different authors of this century. It consists of Kitâb tabaqât al-umam by Sâ‘id al-Andalusî, Risâla fî fadl ahl al-Andalus, from Marâtib al-‘ulûm and Risâla at-tawqîf ‘alâ shâri‘ an-najâ bi-ikhtisâr at-tarîq by Ibn Hazm and Kitâb jâmi‘ bayân al-‘ilm wa-fadlihi wa-mâ yanbaghî fî riwâyati-hi wa-hamlihi by Ibn ‘Abd al-Barr. In addition, in order to put these books into perspective, this study has been completed with a work on Kitâb tabaqât al-atibbâ’ wa-l-hukamâ’ by Ibn Juljul (10th century), considered Sâ‘id’s most obvious predecessor. These texts, chosen because they all talk about science, show the evolution of an andalusî identity expression. While at the end of the 10th century, the scientific speech seemed to claim the texts express an identity that is out of a disadvantageous historical context, trying to find simultaneously a way of constancy within islamic civilisation basis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (367 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 335-355. Index. Lexique.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-093

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.