La représentation des identités sociales dans le roman canadien contemporain

par Liliana Voiculescu

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Ioan Drăgan et de Guy Lavorel.

Soutenue en 2009

à Lyon 3 en cotutelle avec l'Universitatea Bucureşti .


  • Résumé

    Cette étude se propose d’analyser la représentation des identités sociales dans le roman canadien d’expression française, en prenant comme exemple les romans de l’écrivain québécois Jacques Poulin. Il est bien démontré aujourd’hui que Poulin est un représentant du roman québécois postmoderne. Ce que nous voulons démontrer c’est que Jacques Poulin est un représentant du postmodernisme, non seulement au niveau des techniques d’écriture spécifiques à ce phénomène, mais aussi parce qu’il dresse un état des lieux de la société québécoise qu’il représente dans ses romans. En analysant les douze romans qu’il a écrits jusqu’à présent, nous avons pu repérer des détails qui renvoient à l’évolution de la société québécoise depuis la fin de la Révolution tranquille jusqu’aujourd’hui. Au-delà des histoires des personnages, il y une vraie toile sociale qui se déploie et le lecteur peut y reconnaître des réalités sociales, quelques-unes étant spécifiques au Québec, d’autres étant universelles. Ces aspects sociaux sont étroitement liés au développement personnel et social du personnage poulinien et une analyse de la création romanesque de l’écrivain québécois qui n’en tient pas compte ne serait pas complète. Ce que nous tenons à souligner c’est le fait que Poulin traite tous ces sujets à travers le prisme de sa propre expérience de vie, de son vécu. Ce qui rejette Poulin quand il s’agit de la sociologie, c’est la théorie et non pas l’expérience pratique.

  • Titre traduit

    Representation of social identities in the contemporary Canadian novel


  • Résumé

    This study intends to analyze the representation of the social identities in the francophone Canadian novel, taking as example the novels of the Quebecois writer Jacques Poulin. It is well known today that Poulin is a representative of the postmodern Quebecois novel. Our personal hypothesis is to demonstrate that Jacques Poulin is a postmodern representative, not only for the writing techniques specific to this phenomenon he uses, but also because he makes an inventory of the Quebecois society in his novels. Analyzing the twelve novels he has written so far, we could identify details relating back to the evolution of the Quebecois society since the end of the Quiet Revolution until nowadays. Beyond the stories of his characters there is a real social background where the reader can recognize social realities, some of them being specific to Québec, other being universal. These social aspects are closely linked to the personal and social development of the poulinien character and an analysis of the works belonging to the Quebecois novelist not taking into account all these aspects would not be complete. We wish though to underline the fact that Poulin treats all these socials topics drawing inspiration from his own personal experiences. When sociology is concerned, Poulin is more skeptical about the theory, and less about the practical experience.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 327-350

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.