Ethique et politique dans la pensée d'Emmanuel Lévinas : les droits de l'homme et le rappel prophétique des droits d'autrui

par Sang Woo Shim

Thèse de doctorat en Théologie protestante. Philosophie

Sous la direction de Gilbert Vincent.

Soutenue en 2008

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université Marc Bloch. Faculté de théologie protestante (Strasbourg1971-2008) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Lévinas recherche les formes d’un renouveau de la pensée des choses politiques. La politique n’est pas la lutte pour le pouvoir ou son exercice. Lévinas établit un rapport de distance de la philosophie fondé sur le conflit platonicien ou la réconciliation hégélienne. Lévinas insiste sur le fait que la politique éthique a elle-même une condition de la possibilité de l’amour, de la charité et la miséricorde. La philosophie comme sagesse de l’amour est l’effort d’inscription politique de la responsabilité éthique. Lévinas précise les contours de la médiation politique entre les sujets et les institutions. La conscience se fait dés-intér-essement. Ainsi, cette thèse tente de repenser les liens entre l’éthique et la politique dans le contexte du risque de dépolitisation dévoilé par les phénomènes totalitaires. Le cours de la politique peut contribuer à la réalisation des responsabilités envers les autres. On envisagera d’autres fondations de la pensée du politique qui établiraient un lien inédit du le penseur, instituant la philosophie comme présence irréconciliée à la politique.

  • Titre traduit

    Ethics and politics in the thought of Emmanuel Lévinas : humans right and the prophetic recall of the rights of others


  • Résumé

    Lévinas seeks the ways of revival of the political thoughts. The politics is not a fight for power nor its exercise. Lévinas establishes a link of distance of the philosophical report based on the Platonic conflict or on the Hegelian reconciliation. Lévinas insists on the fact that the ethical politics has itself a condition of the possibility of love, charity and mercy. The Philosophy as wisdom of love is the political effort of inscription of the ethical responsibility. Lévinas specifies the contours of the political mediation between the subjects and the institutions. The conscience is made dices-intér-essement. Therefore, this thesis tries to reconsider the bonds between ethics and the politics in the context of risk of depoliticization revealed by the totalitarian phenomena. The course of the politics can contribute to the realization of the responsibilities towards the others. We will consider about the other foundations of the thought of the policy which would establish a new bond of the thinker, instituting the philosophy as the irreconcilable presence with the politics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (461 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 441-458

Où se trouve cette thèse\u00a0?