Un modèle de composants hiérarchiques avec protocoles d'interactions

par Sebastian Pavel

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Claude Royer.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'utilisation et la gestion des composants sont au coeur des nouvelles architectures logicielles. Les composants représentent les briques de bases des logiciels. Les efforts de recherche actuels se concentrent sur l'élaboration de modèles à base de composants qui intègrent des propriétés importantes comme, par exemple, la description et l'intégration des composants avec des comportements explicites (protocoles d'interaction). Ce sont ces descriptions plus complètes que les interfaces classiques (les points d'entrée et de sortie), qui ouvrent la voie vers la correction des assemblages. Comme aboutissement des travaux de cette thèse, nous proposons un modèle de composants qui utilise des Systèmes de Transitions Symboliques (STSs) pour décrire les comportements des omposants. Les composants de notre modèle sont des boîtes noires communicant exclusivement par l'intermédiaire de leurs interfaces étendues avec des protocoles d'interaction. Le modèle spécifie aussi les règles de compatibilité, les algorithmes de vérification des assemblages des composants et de la substitution et un langage de description des composants. Nous proposons une implémentation dans le langage Java en suivant une approche générative ou le code Java est généré à partir des descriptions des composants de haut niveau. Le code est donc garanti a être conforme à la spécification.

  • Titre traduit

    AHierarchical Component Model with Interaction Protocols


  • Résumé

    The component-based Software Engineering (CBSE) represents an important trend in the development of software architectures. The components are the core of the software applications and the recent efforts concentrate on conceiving component models integrating important properties as for example explicit interaction protocols. Interaction protocols allow a component to publish its behavior in terms of message emission and receipt. Thus, component assemblages can be more effective than in the traditional approach where only static interfaces (input and output) are available. In this thesis, we propose a component model considering black-box components integrating interaction protocols described as Symbolic Transition Systems (STSs). STSs allow the description and verification of complex protocols while dealing with the state explosion problem for example. The model also specifies the compatibility rules, the substitution and the assemblage verification algorithms and a component description language. We propose a generative approach on implementing our model in the Java programming language. The Java code is automatically generated starting from high level component descriptions assuring that the component code is conforming with its specification.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 165-176.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.