Pratiques de soin dans le cancer colorectal : approche descriptive et intérêt de différents modèles de survie pour l'étude des pratiques diagnostiques et thérapeutiques

par Amel Mahboubi

Thèse de doctorat en Médecine. Santé publique. Biostatistiques

Sous la direction de Claire Bonithon-Kopp et de Catherine Quantin.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    Le besoin d’une évaluation des pratiques de soin s’est fait sentir dès la fin des années 1980 et a conduit à la création de différentes agences d’évaluation. La connaissance de la diffusion des nouveaux moyens diagnostiques et thérapeutiques au sein de la profession médicale, de leurs effets sur la santé et de leur impact sur l’organisation des soins est essentielle pour l’amélioration de l’efficience des systèmes de santé. Ce travail s’est centré sur deux approches d’évaluation des pratiques de soin dans le cancer colorectal. La première approche repose sur les méthodes de l’épidémiologie descriptive. Elle porte sur la place des différents intervenants dans le système de soins. Dans ce travail, nous avons étudié, sur une base de population couverte par un registre, les places respectives du médecin généraliste et du gastroentérologue dans la surveillance des cancers colorectaux réséqués à visée curative. Cette étude souligne la place complémentaire des médecins généralistes et des hépatogastroentérologues dans surveillance clinique et dans la prescription des examens complémentaires recommandés par la conférence de consensus de 1998. La seconde approche repose sur l’étude de la survie des cancers. Les estimations de la survie permettent en effet d’évaluer l’impact de la prise en charge préventive, diagnostique et thérapeutique des cancers et, par une meilleure connaissance des facteurs pronostiques, de proposer des améliorations. Dans ce travail, nous avons développé et implémenté un modèle de survie relative modélisant les effets des facteurs pronostiques continus en s’affranchissant d’hypothèses sous-jacentes aux modèles existants et rarement vérifiées en pratique carcinologique. La modélisation flexible à l’aide de fonctions B-splines de facteurs continus a permis de réévaluer l’impact de l’âge et de l’année du diagnostic sur le risque de mortalité due au cancer du côlon. Mots clés : Pratiques de soin, cancer colorectal, médecin généraliste, gastroentérologue, survie relative, hypothèse des risques proportionnels, hypothèse de log-linéarité des risques.

  • Titre traduit

    Health care practices in colorectal cancer : descriptive approach and interest of several models for the study diagnostic and therapeutic practices


  • Résumé

    The need of evaluating health care practices has begun in the 80’s and has led to establishment of several agencies of evaluation. This work focused on two different approaches to evaluate care practices in colorectal cancer. The first approach is based on descriptive epidemiology methods. It concerns the respective places of several practitioners in the health care system. In this work, we studied, on a registry-based population, the respective places of general practitioners and gastroenterologists in the follow-up of patients resected with curative intent. This study emphasized that the places of general practitioners and gastroenterologists are complementary in clinical follow-up and in prescription of surveillance tests recommended by the consensus workshop of 1998. The second approach is based on survival of cancer. Indeed, estimations of survival allow evaluating the impact of preventive, diagnostic and therapeutic management care of cancers, and through a better knowledge of prognostic factors, may lead to improvements. In this work, we have developed and implemented a new relative survival model which estimates the effects of continuous prognostic factors avoiding the assumptions of proportionality and log-linearity of current models. Indeed, these hypotheses are rarely verified in oncology. This flexible modelisation, using B-splines, of prognostic factor effects allowed re-assessing both the effect of age and of period of diagnosis on the colon cancer-related mortality. Key-words: Care practices, colorectal cancer, general practitioner, gastroenterologist, relative survival, the proportional hazard hypothesis, log linearity hypothesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-99-[40] f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 94-99

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099U/2007/14BIS

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007DIJOMU14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.