Les mobiliers métalliques découverts sur les habitats du Ha à LTA : approches qualitative et quantitative proposées pour quelques sites de l'Allemagne du Sud-Ouest à la France centrale

par Émilie Dubreucq

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Claude Mordant et de Jean-Paul Guillaumet.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    L’habitat de la fin du premier âge du Fer ne bénéficiait pas jusqu’à présent d’une approche globale et synthétique des productions métalliques découvertes en son sein. Pour quelques établissements situés de l’Allemagne du Sud Ouest à la France centrale, nous proposons une définition générale de la diversité de ces mobiliers au travers de leurs aspects qualitatif et quantitatif. Nous avons eu l’occasion de constater, quels avaient été les choix de consommation du fer ou des alliages cuivreux. Des évolutions sont aussi notables avec l’apparition, ou le développement au cours du temps des mobiliers fabriqués en fer. Une pénétration de celui-ci dans les milieux domestiques est un fait important dans l’évaluation de sa diffusion au cours de la période hallstattienne. Par ailleurs, l’étude précise des assemblages a permis de mettre en évidence des changements liés à la consommation du métal en général. L’accumulation de ce matériau par les milieux privilégiés est avérée pour les phases les plus anciennes, alors qu’ensuite au Ha D2, Ha D3 et à LTA, il se propage dans les milieux domestiques et artisanaux. En définitive, à la fin du premier âge du Fer, le métal est consommé en plus grande quantité sur les sites de hauteurs ou à proximité. Il faut attendre le début de LTA pour observer d’autres cas de figures, liés aux transformations des formes de l’habitat mais aussi très probablement à une certaine diffusion du métal. En outre, certains objets semblent avoir parcouru de longues distances, retrouvés très éloignés de leur zone de productions. Ils évoquent ainsi un monde en mouvement où les contacts établis : commerciaux, aristocratiques ou cultuel (?) attestent du dynamisme et de l’intégration de la plupart des sites abordés dans de vastes réseaux. Enfin, si le monde artisanal, les femmes et les élites ressortent tout particulièrement au travers du métal, ce dernier a permis aussi de préciser la caractérisation du statut de quelques-uns des établissements étudiés, notamment ceux dont le niveau de structuration était le plus élevé.

  • Titre traduit

    Metallic finds found in settlements in Hallstatt period and La Tène A period : qualitative and quantitative approach suggested for few sites in South West of Germany, Occidental Swiss and East and Centre of the France


  • Résumé

    At the end of Hallstatt period, settlement did not have a general end synthetic approach about metallic finds. Trough quantitative and qualitative aspects, we have suggested a definition about diversity of this material. We are understand which choices about use iron or bronze objects, depending to technical, esthetique and social criteria. Over time, the development of iron was observed in domestic circles (in the jewels for example). At more ancient period, metal was accumulated by aristocratic circles. Then it developed in the others circles (domestic and crafts). Furthermore metal was present and use on the important illfort. At La Tène A, it is different : new settlements had given metal. Excepted agricol world who stay excluded. Few objects come from far countries (south of France, Italy or Slovenia for example). These objects suggest many contacts (commercial, aristocratic and may be religious) between different communities and cultures. Finally metal is a remainiscent for craftmen, aristocraty and female but also this material was used to make a difference in statut of settlements.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Éditions universitaires de Dijon à Dijon

Métal des premiers celtes : productions métalliques sur les habitats des provinces du Hallstatt centre-occidental


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (406, 194, 441 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 376-390

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T343

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MFiche 223/3629
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Éditions universitaires de Dijon à Dijon

Informations

  • Sous le titre : Métal des premiers celtes : productions métalliques sur les habitats des provinces du Hallstatt centre-occidental
  • Dans la collection : Art, archéologie & patrimoine , 1768-1936
  • Détails : 1 vol. (449 p. dont 86 p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-36441-066-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [323]-346
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.