Le potentiel du groupe et sa gestion : quelles implications pour la performance collective et la confiance qu'on lui accorde?

par Maria Augustinova

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Ewa Drozda-Senkowska et de Dominique Oberlé.

Soutenue en 2004

à Paris 5 .


  • Résumé

    La présente thèse est centrée sur l'efficacité du groupe face à la résolution de problèmes de raisonnement. Cette éfficacité a été appréhendée à partir de deux critères : la qualité des performances collectives et la confiance que leur accorde un observateur extérieur. Nous avons postulé que -objective ou perçue - elle est tributaire du potentiel informationnel dont un groupe dispose et de l'éfficience avec laquelle il l'exploite. Ainsi, la première partie a été consacrée à la recherche des conditions permettant au groupe de gérer éfficacement ce potentiel. Les résultats observés nuancent les conclusions des travaux sur le partage d'informations montrant que la discussion collective est systématiquement dominée par les informations connues de tous au détriment des informations connues que par certains. En effet l'éfficacité du partage d'informations dépend avant tout de la capacité des membres du groupe à percevoir les informations dont ils disposent comme subjectivement pertinentes. Cette capacité est façonnée par les propriétés a) des informations disponibles comme par exemple leur forme de représentation (Chap. 1 et 2 exp. 2) b) du contexte social dans lequel ces informations sont traitées (Chap. 2 et 3). La seconde partie (Chap. 4) avait pour objectif d'étudier les limites de l'effet de l'hétérogénéité - renvoyant à la perception d'une décision prise par un groupe hétérogène comme d'avantage digne de confiance qu'une décision prise par un groupe homogène -. Nos résultats montrent que cet effet est modulé précisément par l'information sur la gestion du potentiel des groupes ainsi constitués.


  • Résumé

    This dissertation is focused upon effectiveness of groups when faced with reasoning tasks. The hypothesis explored is that whether it is objective or perceived group effectiveness is contingent upon the collective potential and its management during group work. In line with this idea, the first four studies examined conditions that enhance the quality of information sharing during collective problem solving. In contrast to previous research, our results show that, a)group discussion is not sistematically dominated by information that is widely shared ; b) that the efficiency of group information sharing is namely a function of group members' capacity to perceive the information they hold individually as relevant to share. The latter capacity depends upon both the intrinsic properties of information held (Chap. 1 and 2 exp. 2) and also upon the social context in which the information is processed (Chap. 2 & 3). The aim of the last three studies (Chap. 4) was to examine the roots and limits of the heuristics of heterogeneity i. E. A consensual decision taken by a homogeneous group. The results showed that latter effect is moderated by the information about a group's decisional consistency and about the efficiency of information sharing during a group discussion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (304 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 155-167

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8718
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.