Economie végétale et alimentation en Grèce du néolithique à l'époque hellénistique : les apports de la carpologie

par Fragkiska Megaloudi

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean Guilaine.

Soutenue en 2004

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'objectif du présent travail est la réalisation d'une étude diachronique des espèces végétales rencontrées dans la région Egéenne, du Néolithique ancien (environ 7000 av. J. -C. ) jusqu'à la fin de l'époque hellénistique (31 av. J. -C. ). Nous avons mené une étude de l'histoire des plantes cultivées et cueillies, à travers les semences découvertes au sein des sédiments archéologiques. Nous avons compilé les données déjà publiées sur 77 fouilles archéologiques et nous avons assuré l'étude intégrale des carporestes de 9 gisements archéologiques. Lorsque nous en disposions, nous avons fait référence, aux données textuelles. De nombreux points on été reconsidéré : la répartition géographique et chronologique des céréales, les débuts de l'arboriculture en Grèce, l'utilisation des espèces végétales, et leur place dans le monde grec, la présence de certaines espèces fruitières (Castanea sativa, Juglans regia) et potagères (Allium sativum) que l'on croyait absentes de la carpologie grecque.

  • Titre traduit

    Agriculture and diet in the Aegean from the Neolithic to the Hellenistic period : the archaeobotanical evidence


  • Résumé

    This work traces the history of agriculture and diet in the Aegean from Early Neolithic to hellenistic period. Archaeobotanical data from 123 archaeological levels (86 sites) are presented together with their literary evidence (when it is available). Several points are discussed : the geographical and chronological distribution of cereals and legumes, the beginnings of arboriculture in Greece, the use of plants and their symbolic meaning in ancient times. Among the sites cited in this work, two of them (Necropolis of Limenas and the ancient city of Messini) were of great importance : they revealed species that are recorded for the first time archaeobotanically in Greece such as garlik (Allium sativum) and sweet chestnust (Castanea sativa).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Archeopress à Oxford

Plants and diet in Greece from Neolithic to Classic Periods : the archaeobotanical remains


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (309 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 271-301

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2004-22
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12527
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1425
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Archeopress à Oxford

Informations

  • Sous le titre : Plants and diet in Greece from Neolithic to Classic Periods : the archaeobotanical remains
  • Dans la collection : BAR International Series , 1516
  • Détails : 1 vol. (IX-95 p.)
  • ISBN : 1-84171-949-8
  • Annexes : Bibliographie p. 83-95
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.