Groupes et individus dans l'épiscopat français au milieu du vingtième siècle : (1930-1960)

par Frédéric Le Moigne

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Lagrée.

Soutenue en 2000

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Le corps épiscopal français renouvelé par Pie XI après la condamnation de l'Action française (1926) dans le but de substituer l'esprit de conquête à celui de défense religieuse présente une profonde unité. Cette communauté n'est pas seulement favorisée par la mise en place partagée de l'Action catholique spécialisée mais porte également la marque ancien combattant. Identités française et catholique se mêlent intimement chez les nouveaux prélats soucieux de promouvoir l'intégration des fidèles au centre de la communauté nationale et de conjuguer dans des discours optimistes patriotisme et pacifisme. Durant la décennie trente, ces aspirations heurtèrent l'ancienne génération d'évêques plus conservatrice. En 1940 cependant, la figure de Pétain fédéra rapidement la totalité de la hiérarchie catholique. Le temps n'altéra pas cette relation et, si une minorité d'évêques se distinguèrent (réactions de 1942), la majorité des prélats restèrent jusqu'au bout tragiquement prisonniers du loyalisme maréchaliste. Les arrestations de la fin de l'Occupation furent ainsi effacées par les destitutions de la Libération. Incapable de reconnaître l'action de la jeunesse résistante, la génération des évêques anciens combattants perdit le crédit héroi͏̈que né dans les tranchées. Le contrecoup du vieillissement fut notable et s'exprima par une incompréhension nouvelle du temps. L'autorité hiérarchique à nouveau contestée durant la décennie suivante (prêtres ouvriers) accentua encore cet enfermement. Toutefois, on ne saurait méconnaître les efforts d'adaptation du message épiscopal (décolonisation). La montagne conciliaire ne doit pas non plus cacher les bonifications institutionnelles au sommet de l'Eglise durant la période antérieure (assemblées pleinières). La longévité du gouvernement de la génération des évêques de Pie XI (trente années jusqu'au Concile) permet à cette étude sur le groupe de se développer en suivant le rythme de la biographie individuelle :: jeunesse, maturité, vieillesse.

  • Titre traduit

    Groups and individuals in the French episcopate in the middle of the twentieth century : (1930-1960)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The French episcopate, renewed by Pius XI after the condemnation of the Action française (1926) in order to substitute the spirit of conquest for the spirit of religious defense, is deeply united. Non only this community is favored by the shared implementation of the specialized catholic action groups, but it also bears the war veteran mark. French and catholic identities are intimately combined in the new prelates anxious to promote the integration of the faithful into the national community and to associate patriotism and pacifism through optimistic speeches. Throughout the thirties, those aspirations offended the old and more conservative generation of bishops. But in 1940, Pétain represented the federative figure for the entire catholic hierarchy. This relationship was not altered by time and, even though a few bishops stood aloof (reactions of summer 1942), most prelates remained the tragic prisoners of their loyalty to Marshal Pétain until the end. The arrests that took place at the end of the Occupation period were thus erased by the dismissals of the Liberation. Unable to recognize the action of the resistant youth, the generation of war veterans bishops lost the heroic credit they had gained in the trenches. The repercussions of getting old was notable and expressed themselves through a new incomprehension of time (post-war purges). The objections raised about the hierarchic authority during the next decade (worker priests) further emphasized this isolation. However, the efforts taken to adapt the episcopal message should be acknowledged (decolonization). Neither should Vatican II hide the institutional improvements made to the church hierarchy during the anterior (plenary assemblies). Thanks to the long life of Pius XI bishops generation (thirty years up to the Council), it is possible to develop this study following the ryhtm of individual biographies : youth, maturity, old age.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Les évêques français de Verdun à Vatican II : une génération en mal d'héroïsme


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (791 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 739-774. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1057
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000REN20055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Les évêques français de Verdun à Vatican II : une génération en mal d'héroïsme
  • Dans la collection : Histoire
  • Détails : 1 vol. (373 p.)
  • ISBN : 2-7535-0069-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-359. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.