La représentation du prince et le problème de l'autorité en Angleterre et en France : vers 1558 - vers 1600

par Nicholas Myers

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Cottret.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude est centrée sur la renaissance finissante et le début de l'ère baroque. A cette période, la personne du monarque doit être considérée comme réelle et fictive : clé de voute de l'ordre politique et religieux, le prince est tout autant le point focal de l'imaginaire de la communauté. Nous étudions la manière dont le prince est représenté et se représente en Angleterre ; comment son autorité se construit ou bien s'évanouit au gré de l'interprétation qui est indissociable de l'acte de représenter. Problème de l'autorité, problème de la représentation, problème de l'interprétation sont les trois pôles constitutifs de notre réseau thématique. Parce que l’Angleterre participe de plein gré aux grands courants intellectuels venus du continent - humanisme et reforme- nous rendons compte de l'imagerie autour du prince en France à la même époque. Dans une première partie, nous dessinons les traits dominants de l'imagerie royale héritée de l'antiquité, notamment de Platon, Aristote et Cicéron, ainsi que la manière dont cette imagerie est retravaillée par le premier XVIe siècle, chez Tyndale et Ponet, entre autres. Dans notre deuxième partie, nous étudions, dans son contexte historique, la construction imaginaire d'Élisabeth Ière et Jacques Ier Stuart, mais aussi, propose comme éclairage extérieur, celle d'Henri III et d'Henri IV. L'on conclut que la période de la guerre civile et de la Commonwealth marque la fin d'une épistémè, en ce sens que la monarchie ne va jamais récupérer son ascendant magique sur l'imaginaire collectif, et qu'elle va désormais avoir à partager sa tutelle souveraine sur la loi rationnelle et juste avec les textes juridiques et les juristes qui en sont les interprètes. A travers la figure du prince, nous avons voulu démêler les rapports obscurs et complexes entre littérature et histoire : dialectique dont le monarque est simultanément objet et agent. Il s'agit d'une étude sur le texte, le contexte et l'intertexte, autour de la figure royale.

  • Titre traduit

    The Representation of the Prince and the Problem of Authority in England and in France circa 1558-1610


  • Résumé

    This study focusses on the end of the renaissance and the beginning of the baroque period. At this time, the monarch can be seen as both real and fictional. Cornerstone of the political and religious order, he is equally the point on which the collective imaginary converges. We study the ways in which the prince is represented; how his authority is constructed or deconstructed by the process of interpretation. The triangular problem of authority, representation and interpretation constitutes the backbone of our study. Since England fully participates in the major intellectual movements originating on the continent - humanism and reformation - we give an account of royal imagery in France during the period. In the first section, we sketch the main features of the royal image inherited from the classical period, as well as the way in which it is reshaped in the early 16th century, in the writings of such as Tyndale and Ponet. In the second section we study, against their historical background, the imaginary representations of Elizabeth I and James I, but equally, for the alternative perspective they afford, those of Henri III and Henri IV. We conclude that the civil war and commonwealth period marks the end of an episteme, inasmuch as the monarchy will never again recover its magical prestige in the collective imaginary, and that henceforth it is obliged to cede its monopoly as source of rational justice to the corpus of legal texts and those who interpret them. We have attempted to clarify the obscure and complex interplay between literature and history, a dialectic in which the monarch is both agent and object. What is proposed is a study on the text, the intertext and the context centered on the prince.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (510 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 261 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2343
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3913

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 6089
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.