Habitats et cultures à la fin de l'âge du bronze en Languedoc et sur la bordure sud-ouest du massif central

par Laurent Carozza

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean Guilaine.

Soutenue en 1997

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail, fonde sur un espace geographique choisi comme cadre d'une reflexion privilegiant l'analyse des relations est-ouest, se compose de six chapitres. Le premier traite du cadre general et des etapes de la recherche, il rapelle le poids des modeles diffusionistes dans la recherche sur le bronze final en france meridionale. Le desequilibre constate entre la documentation issue du domaine funeraire et de la sphere domestique denote tout l'interet de l'etude des habitats, et plus particulierement de l'analyse de la ceramique. En proposant un modele quantitatif original, combinant l'analyse descriptive et statistique des ceramiques, une dimension critique des echantillons est introduite par un test de validite. Les chapitres 2, 3 et 4 consituent le corps meme de ce travail. La documentation est presentee site par site et, lorsque cela est possible, couche par couche. Depassant le simple inventaire, cette partie constitue une mise au point fondee sur la revision de la documentation connue et sur d'importants complements issus de fouilles recentes. Le chapitre 5 est consacre a la synthese des donnees chronoculturelles et propose une lecture du temps et de l'espace a partir des ensembles ceramiques precedement decrits. Si l'analyse diachronique des attributs de la ceramique est largement ebauchee sous forme de matrices, l'aspect spatial n'est jamais elude. L'analyse des datations c14 permet d'argumenter une tripartition du bronze final avec une etape ancienne mal percue, une etape moyenne (bf. Ii et iiia) et une etape finale (bf. Iiib). Cette analyse met egalement en perspective le caractere evoltif et regional de l'elaboration de ces cultures, nonobstant leur ouverture aux influences. Le dernier chapitre est consacre aux structures d'habitat et a l'occupation du sol. L'inventaire typlogique des differents ammenagements permet de disposer d'une base de donnees exhaustive. En insistant sur l'absence de fouilles extensives d'habitats de plein air, les etudes micro-regionales mettent l'accent sur la ferme comme modene traditionnel d'etablissement agricole. Cette analyse met egalement en evidence la part croissante de l'habitat fortifie a l'oree du bronze final iiib. C'est durant cette periode que l'on constate une mutation sociale significative perceptible aussi bien dans les habitats que dans les necropoles.

  • Titre traduit

    Ultimately bronzeage's habitat and cultures in languedoc and on the massif-central's south-west border


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 814 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 376 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?