Etude expérimentale et modelisation B. E. M. Des phénomènes de couplage galvanique dans les cas d'une évolution des distributions du potentiel et du courant avec le temps et avec la freéuence

par Philippe Bucaille

Thèse de doctorat en Chimie-Physique

Sous la direction de Roland Oltra.

Soutenue en 1997

à Dijon .


  • Résumé

    L’équation de Laplace a été résolue numériquement pour étudier l'évolution du profil de corrosion d'une électrode au cours d'un couplage galvanique et pour étudier la modification de la mesure de l'impédance d'un site de corrosion localise au cours d'un couplage galvanique. Une revue bibliographique a donc été menée montrant qu'il existe essentiellement trois grandes méthodes de calcul numérique : la méthode des différences finies, la méthode des éléments finis et la méthode des éléments frontières. Les avantages et les inconvénients de chacune de ces techniques ont été exposés. Il en a découlé que la méthode la plus adaptée vis-à-vis des problèmes qui ont été traités est la méthode des éléments frontières et une présentation en détail de cette méthode a donc été réalisée. Un modèle numérique a été élaboré reposant sur une simulation par déplacement de contour afin de prédire le profil de dissolution d'une électrode au cours d'un couplage galvanique. En parallèle, une étude expérimentale de la corrosion galvanique sur des électrodes modèles (Al/Al-4%Cu) a été réalisée. Il a été montré que l'on peut obtenir les profils de dissolution anodique expérimentaux par une technique originale de profilométrie laser présentant l'avantage de ne pas entrer en contact direct avec l'échantillon. Ainsi, une bonne corrélation a été obtenue entre les profils expérimentaux et théoriques, confirmant la très bonne aptitude du modèle à prévoir théoriquement les profils de corrosion. L'équation de Laplace a également été résolue numériquement pour simuler la mesure de l'impédance d'un disque de fer entouré d'un large anneau en acier inoxydable en situation de couplage galvanique. En parallèle, des mesures expérimentales ont été menées sur une électrode composite modèle. Ainsi, il a pu être montré que la modification de la mesure de l'impédance d'un site de corrosion localisée pouvait être attribuée à une modification de la distribution de champ électrique à sa surface due à la présence de l'anneau voisin.

  • Titre traduit

    EExperimental study and B. E. M. Modelling of the galvanic coupling effects for an evolution of the potential and current distributions as function of the time and the frequency


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 p.)
  • Annexes : Bibliographie : 1282 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?