Maintenance logicielle : analyse d'impact, problématique et mise en oeuvre

par Samuel Adesoye Ajila

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Claude Derniame.

Soutenue en 1995

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Notre travail concerne l'évaluation a priori de l'impact des changements réalisés sur les objets logiciels. Il est parfois difficile de comprendre toutes les conséquences d'un changement et de garantir qu'il n'y aura pas d'effets de bord gênants au niveau de l'ensemble du système logiciel. Il est donc utile d'apporter une aide à la décision de changement permettant de comprendre et d'analyser un changement avant de le faire. En particulier on doit prendre en compte la complexité des liens qui existent entre les différents composants logiciels. Pour tenir compte des conséquences d'un changement donné, il faut avoir une connaissance précise sur les liens entre les objets logiciels et analyser l'impact du changement. Pour cette raison, nous avons étudié les caractéristiques souhaitables d'une analyse d'impact qui permettront de comprendre, de comparer, et d'évaluer des approches différentes et nous proposons un cadre générique d'analyse d'impact. Ce cadre générique comporte trois parties : une approche d'analyse d'impact, la structure de cette approche, et la mesure d'efficacité de l'approche. Nous proposons ensuite une approche d'analyse d'impact d'un changement et pour cela nous avons : défini un modèle générique à base de connaissances sur la nature des liens entre les objets logiciels et sur les règles de propagation du changement ; validé ce modèle avec un prototype limité à deux étapes de cycle de vie, la conception et le code. Pour cette validation, nous avons choisi la méthode HOOD pour la conception et le langage de programmation Ada pour le code. Les outils existants d'analyse de l'impact du changement sont basés sur les méthodes de simulation (les méthodes dites algorithmiques) et ils n'adressent souvent que le code et parfois même qu'une partie du code. Nous avos montré dans ce travail qu'avec le modèle proposé, on peut dépasser la limite des méthodes de simulation et donner des informations plus détaillées sur l'effet d'un changement.

  • Titre traduit

    Software maintenance : impact analysis of objects change, problematic and application


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-172 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 119-129

Où se trouve cette thèse\u00a0?