Ars excerpendi : généalogie du carnet de lecture au XXe siècle (Valéry, Ortega, Noica, Cioran, Sebastian, Pavese, Vila-Matas)

by Andrei Minzetanu

Doctoral thesis in Littératures comparées

Under the supervision of William Marx and Thomas Hunkeler.

defended on 2013

in Paris 10 and the jointly supervising institution l'Université de Fribourg , under the authority of École doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

  • Alternative Title

    Ars excerpendi : genealogy of the reader’s notebook in the XX century (Valéry, Ortega, Noica, Cioran, Sebastian, Pavese, Vila-Matas)


  • Abstract

    Cette thèse essaie de proposer et d’analyser, au croisement de la théorie littéraire, de la génétique des formes, de l’histoire littéraire, de la littérature comparée et de la sociologie des intellectuels, un profil particulier de lecteur que je souhaiterais appeler le lettré « excerpteur » ou l’extracteur de citations ; cela renvoie, plus généralement, à une tentative de construire une « philosophie », selon un souhait de Barthes, qui s’intéresserait aux mœurs, aux manies, aux gestes et aux attitudes des lettrés pendant le processus de la lecture. Cette figure littéraire me conduit à interroger, principalement dans les littératures de langue romane (français, espagnol, italien et roumain), et dans des corpus d’écrivains aussi différents que Valéry, Ortega y Gasset, Noica, Cioran, Sebastian, Pavese et Vila-Matas, des catégories complexes, comme le « notable », l’« aimantation des phrases », l’intensité de la lecture, mais aussi, un régime de lecture que l’on pourrait appeler la « lecture citationnelle » et un outil intellectuel encore trop peu étudié : le carnet de citations.


  • Abstract

    Cette thèse essaie de proposer et d’analyser, au croisement de la théorie littéraire, de la génétique des formes, de l’histoire littéraire, de la littérature comparée et de la sociologie des intellectuels, un profil particulier de lecteur que je souhaiterais appeler le lettré « excerpteur » ou l’extracteur de citations ; cela renvoie, plus généralement, à une tentative de construire une « philosophie », selon un souhait de Barthes, qui s’intéresserait aux mœurs, aux manies, aux gestes et aux attitudes des lettrés pendant le processus de la lecture. Cette figure littéraire me conduit à interroger, principalement dans les littératures de langue romane (français, espagnol, italien et roumain), et dans des corpus d’écrivains aussi différents que Valéry, Ortega y Gasset, Noica, Cioran, Sebastian, Pavese et Vila-Matas, des catégories complexes, comme le « notable », l’« aimantation des phrases », l’intensité de la lecture, mais aussi, un régime de lecture que l’on pourrait appeler la « lecture citationnelle » et un outil intellectuel encore trop peu étudié : le carnet de citations.

Other version

This thesis has resulted in a publication by in 2016 by Presses universitaires de Vincennes in Saint-Denis

Carnets de lecture : généalogie d'une pratique littéraire


Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (537 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.506-537.

Where is this thesis?

  • Library : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Available for PEB
  • Odds : T13 PA10-153
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.

Consult library

This thesis has resulted in a publication by in 2016 by Presses universitaires de Vincennes in Saint-Denis

Informations

  • Under the title: Carnets de lecture : généalogie d'une pratique littéraire
  • In the collection : Manuscrits modernes , 0985-4894
  • Details : 1 vol. (376 p.)
  • ISBN : 978-2-84292-526-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [355]-376. Notes bibliogr.
This thesis is also in paper form.

Where is this thesis?

See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.