Analyses de la composition de matériaux d’écriture dans des manuscrits de la Génizah du Caire

par Zina Cohen

Thèse de doctorat en Histoire de l'écrit

Sous la direction de Judith Olszowy-Schlanger et de Oliver Hahn.

Soutenue le 25-06-2020

à l'Université Paris sciences et lettres en cotutelle avec l'Universität Hamburg , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec École pratique des hautes études (Paris) (Établissement de préparation de la thèse) et de Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Daniel Stökl Ben Ezra.

Le jury était composé de Judith Olszowy-Schlanger, Oliver Hahn, Daniel Stökl Ben Ezra, Ira Rabin, Geoffrey Khan.

Les rapporteurs étaient Ira Rabin, Geoffrey Khan.


  • Résumé

    Ce projet de doctorat porte sur la composition des matériaux d’écriture d'un groupe de manuscrits écrits au XIe siècle et trouvés dans la Genizah du Caire. Cette étude vise à comprendre mieux la production de manuscrits et, plus particulièrement, à mettre en évidence les tendances d'utilisation des différents matériaux d'écriture dans un grand nombre de documents. Nous avons opté ici pour une stratégie d’étude interdisciplinaire. Nous avons couplé l’utilisation de disciplines issues des sciences humaines à des observations scientifiques. Notre protocole d'examen, transportable et non-invasif, comprend une méthode d’imagerie dans le proche infrarouge pour l'identification du type d'encre et de la spectroscopie de fluorescence X pour la caractérisation élémentaire. Après traitement, les résultats ont été rassemblés dans une base de données et examinés à la lumière des informations descriptives disponibles pour chaque manuscrit.

  • Titre traduit

    Composition analysis of writing materials in Genizah documents


  • Résumé

    This doctoral project addresses the composition of writing materials in a group of manuscripts written during the 11th century, found in the Cairo Genizah. This study sheds light on the production of the manuscripts and uncovers patterns in the use of different writing materials in a statistically relevant number of documents. This study is based on an interdisciplinary strategy: using disciplines coming from the humanities coupled with scientific observations using a non-invasive, transportable protocol. The examination protocol consisted of near-infrared imaging to identify the type of ink used, and X-ray fluorescence spectroscopy for the elemental characterisation. After processing, the results were compared with the available descriptive information for each manuscript to reveal patterns of use.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 21-12-2020


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PSL. EPHE. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.