De la théorie à la pratique médicale : étude de la transmission du Lilium medicinae de Bernard de Gordon par l’édition des traductions manuscrites françaises

par Adeline Sanchez

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Joëlle Ducos.

Soutenue le 17-10-2020

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Gilles Siouffi.

Le jury était composé de Marilyn Nicoud, Maria Colombo Timelli.

Les rapporteurs étaient Nicolas Weill-Parot, Sylvie Bazin-Tacchella.


  • Résumé

    Bernard de Gordon est un médecin montpelliérain de la fin XIIIe et du début du XIVe siècles. Son Lilium medicinae, composé en latin, fait rapidement l’objet de nombreuses traductions en Europe et est imprimé dès 1480. Nous nous proposons, par l’édition des traductions françaises manuscrites, d’étudier la transmission et la diffusion de cette œuvre majeure de la médecine médiévale. Trois fragments sont conservés dans des compilations à la Bibliothèque nationale de France : les manuscrits Français 1288, 1327 et 19989. Dans l’ensemble de ce corpus daté du XVe siècle, nous remarquons un soin important apporté à la langue et au discours, répondant manifestement à des contraintes de circulation des savoirs et différents lectorats. Le travail de vulgarisation effectué pour chacun de ces témoins montre une appropriation du savoir par la traduction en vue d’usages particuliers. Une édition commune de ces trois fragments permet d'appréhender les singularités et les similitudes de ces traductions, tout en permettant d’approcher le contexte de réception et de diffusion du Lilium medicinae en français.

  • Titre traduit

    From theory to medical practice : a study of the Bernard de Gordon's Lilium medicinae by the french editing of handwritten translations


  • Résumé

    Bernard de Gordon is a doctor from Montpellier, from late 13th into early 14th centuries. His work, the Lilium medicinae, written in Latin, has quickly been subject to many translations in Europe before to be printed in 1480. We are proposing to investigate, via the french editing of handwritten translations, this medieval medicine masterpiece’s transfer and spread. Three fragments are nowadays conserved at the Bibliothèque nationale de France, known as “Français 1288, 1327 and 19989”. The whole corpus, dated from the 15th century, offers special care for language and discourse that meet the requirements of the movement of knowledge and the specific readership. The dissemination and popularization of this work shows the knowledge’s appropriation through translation in order to special uses. A joint edition provides a clear reading of particularities and similarities of each translation and comes close to the context of receiving and dissemination of the french translation of Lilium medicinae.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.