Histoires des noms des plantes : le Jardin médicinal d'Antoine Mizauld

par Audrey Dominguez

Thèse de doctorat en Lettres et arts spécialité recherches sur l'imaginaire

Sous la direction de Fleur Vigneron.

Le président du jury était Joëlle Ducos.

Le jury était composé de Gilles Polizzi.

Les rapporteurs étaient Jean-Jacques Wunenburger, Violaine Giacomotto-Charra.


  • Résumé

    Histoires des noms des plantes : le Jardin médicinal d’Antoine Mizauld est une thèse en littérature et en langue françaises sous la direction de Fleur Vigneron.Cette thèse s’inscrit dans le cadre d’une convention CIFRE entre l’Entreprise Herboristerie Au temps des fées et l'équipe Imaginaire Socio-Anthropologie (ISA) de l’UMR Litt&Arts 5316 de l’Université Grenoble Alpes. Les buts de cette convention sont d’effectuer des recherches sur l’imaginaire des noms des plantes médicinales et de participer au développement de la marque Comme des tisanes, de l’Herboristerie Au Temps des fées.Dans un premier temps, nos travaux de recherche se concentrent sur l’édition du Jardin médicinal d’Antoine Mizauld, un traité de médecine du XVIe siècle expliquant les vertus des végétaux avec des histoires mythiques et des anecdotes divertissantes. Le texte établi par nos soins est suivi de glossaires mettant en avant les noms des plantes médicinales et des définitions pratiques pour mieux comprendre les propos d’Antoine Mizauld. La seconde partie est un commentaire du Jardin médicinal qui analyse la posture de l’auteur et la formation des représentations des plantes médicinales, en mettant l’accent sur l’usage des mythes et les utilisations actuelles des plantes dans l’industrie du bien-être. La dernière partie propose une analyse de sept plantes médicinales (appellations françaises, étymologie, usages et mythes), afin d’étudier leurs traits archétypiques et d’établir leur histoire culturelle.Grâce à des approches synchronique et diachronique, cette thèse présente une théorie sur la formation des représentations des plantes médicinales dans la langue française. Elle permet aussi de mettre en place un protocole innovant de création de biens ou de services, en usant des recherches en lettres et des méthodes de l’imaginaire.

  • Titre traduit

    Stories of Plant Names : the Jardin médicinal by Antoine Mizauld


  • Résumé

    Stories of Plant Names : the Jardin médicinal by Antoine Mizauld is a PhD thesis in French literature and French language supervised by Fleur Vigneron.This thesis is part of a CIFRE agreement between the company Herboristerie Au temps des fées and the Imaginary Socio-Anthropology (ISA) component of the CNRS 5316 Litt&Arts research unit at the Grenoble Alpes University. The aims of this agreement are to carry out researches on the images of names of medicinal plants and to participate in the development of the brand Comme des tisanes, by Herboristerie Au Temps des fées.At first, our research works focus on the edition of the Jardin medicinal by Antoine Mizauld, a sixteenth century medical treatise explaining the properties of plants with mythical stories and entertaining anecdotes. These works are followed by glossaries pointing out the names of medicinal plants and practical definitions to better understand Antoine Mizauld's words. The second part is a commentary on the Jardin medicinal which analyses the position of the author and the formation of images of medicinal plants emphasizing the use of myths and current uses of plants in the wellness industry. The last part presents an analysis of seven medicinal plants (french designations, etymology, uses and myths), in order to study their archetypical traits and to establish their cultural history.Thanks to synchronic and diachronic approaches, this thesis presents a theory about the formation of images of medicinal plants in the French language. It also allows to implement an innovative protocol to create goods or services, by using researches in literature and methods of studying images.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.