La pensée de l'homme dans l’œuvre de Vercors.

par María de los Ángeles Hernández Gómez

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Le jury était composé de Sylviane Coyault, Guy Larroux, Mercedes Montoro Araque.


  • Résumé

    Les deux conflits mondiaux qui ouvrent le XXe siècle métamorphosent radicalement le monde contemporain, entraînant des révolutions majeures au niveau social, politique, artistique, philosophique. Un courant de renouveau humaniste à la recherche de nouvelles valeurs pour l’homme voit le jour ; parmi les multiples propositions, celle de l’œuvre et de la pensée de l’écrivain français Jean Bruller, dit Vercors. Faisant de l’homme le cœur de son projet intellectuel et artistique, Vercors se questionne sur l’existence de l’espèce humaine, sa nature et sa place dans le monde, sur la définition d’homme et le spécifiquement humain. La présente thèse s’attache à explorer les différentes formes théoriques, éthiques et esthétiques que prend cette pensée dans la production de l’auteur, dans le but d’analyser les particularités qui la relient ou la différencient des propositions qui lui sont contemporaines. Le corpus proposé est construit autour d’un dialogue théorie-fiction, qui prend également en compte les dessins de jeunesse de l’artiste. La mise en relation étroite entre la vie, l’œuvre, la pensée et le contexte socio-historique permettra de reconstruire et d’appréhender le projet de l’auteur, ainsi que de définir la place concrète du texte littéraire dans la réflexion vercorienne. Ce dispositif d’interrelations profitera aussi des approches pluridisciplinaires que l’écrivain convoque dans son œuvre (histoire, philosophie, anthropologie, biologie et psychologie). Le tout nous servira de paradigme pour explorer les variations existantes dans sa fiction, espace où la pensée de l’homme de Vercors trouve sa réalisation la plus aboutie.

  • Titre traduit

    Vercors’ thought on Humankind across his work


  • Résumé

    The two world conflicts that opened the 20th century radically transformed the contemporary world, giving rise to major social, political, artistic and philosophical revolutions. A trend of humanist revival in search of new values for Humankind was born. Among the many formulations was that of the work and thought of the French writer Jean Bruller, also known as Vercors. Having designated Human being at the centre of his intellectual, artistic (notably literary) project, Vercors questioned himself about the existence of the human species, its nature, its place in the world, the definition of human being, based on what is specific in being human. This doctoral dissertation investigates the different theoretical, ethical and aesthetic forms that this idea of human being takes in the author’s productions, in order to analyze the distinctive features that link and differentiate it from alternative contemporary humanist thinking. The proposed corpus is built around theory-fiction dialogue, which also takes into account the artist’s first drawings. Closely linking life, work, thought and sociohistorical context makes it possible to reconstruct and comprehend the author’s project, as well as to define the concrete role of the literary text in the vercorian reflection. This system of interrelations also benefits from the multidisciplinary approaches that the writer brings to his work (history, philosophy, anthropology, biology and psychology). The thesis, as a whole, serves as a paradigm to explore the different variations existing in his fiction, where Vercors’ thought on Humankind is most compellingly developed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.