Le pouvoir du droit : la doctrine à l'ère du scientisme juridique (approches historiques comparées entre la France et le Brésil)

par Rafael Suguimoto Herculano

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Nader Hakim et de José Reinaldo de Lima Lopes.

Soutenue le 10-12-2020

à Bordeaux en cotutelle avec l'Universidade de São Paulo (Brésil) , dans le cadre de École doctorale de droit , en partenariat avec Institut de recherche Montesquieu (Pessac, Gironde) (laboratoire) .


  • Résumé

    L'examen de la doctrine juridique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle laisse entrevoir un décalage entre, d'une part, une ambition affichée - intégrer l'apport du scientisme dans une approche renouvelée du phénomène juridique - et, d'autre part, les productions auxquelles ce dessein a pu donner lieu, qui semblent encore très largement tributaires des cadres de pensée de la modernité. Les tentatives de rétablissement de l'antique autorité de la doctrine au moyen d'une rénovation méthodologique et scientifique ont ainsi, paradoxalement, contribué à renforcer le poids exercé par le pouvoir politique sur la production et l'interprétation du droit. C'est ainsi que les développements des juristes de l’école scientifique ont très largement façonné et consolidé une conception instrumentale du droit dans les sociétés contemporaines. L'analyse de la doctrine française et brésilienne de cette période montre que les problématiques rencontrées s'inscrivent dans des cadres de pensée plus large, renvoyant à des paradigmes ayant présidé à la formation de l'État moderne et des sociétés contemporaines. La comparaison de la pensée juridique, en France comme au Brésil, apporte de précieux éclairages sur des phénomènes complexes associant droit, science et modernité juridique. Pour que cette recherche porte tout ses fruits, il paraissait indispensable d'étudier, outre les productions doctrinales dans son leur domaine juridique propre, les enjeux sociaux dans lesquels ces dernières s'insèrent, et ce à la lumière du contexte historique spécifique de chaque pays. L'étude de ce moment particulier de l'histoire de la doctrine juridique, dans laquelle droit et science sont associés d'une façon jusqu'alors inconnue, est essentielle à la compréhension des relations entre droit et modernité, inaugurant un nouveau modèle de pensée qui est toujours le nôtre.

  • Titre traduit

    The power of law : doctrine in the age of legal scientism (comparative historical approaches between France and Brazil)


  • Résumé

    An examination of the legal doctrine of the late 19th and early 20th centuries reveals a discrepancy between, on one hand, a declared ambition - to integrate the contribution of scientism into a renewed approach to the legal phenomenon - and, on the other hand, the productions to which this design may have given rise, which still seem to be very largely dependent on the frameworks of modern thought. Attempts to re-establish the ancient authority of the doctrine by means of a methodological and scientific renovation have thus, paradoxically, contributed to strengthening the weight exercised by political power over the production and interpretation of law. Thus, the developments of jurists from the scientific school have greatly shaped and consolidated an instrumental conception of law in contemporary societies.An analysis of French and Brazilian doctrine from this period shows that the problems encountered are part of broader frameworks of thought, referring to paradigms that presided over the formation of the modern State and contemporary societies. The comparison of legal thinking in France and Brazil provides valuable insights into complex phenomena combining law, science, and legal modernity. In order for this research to bear fruit, it seemed essential to study, in addition to the doctrinal productions in their own legal field, the social issues in which they are embedded, in the light of the specific historical context of each country. The study of this particular moment in the history of legal doctrine, in which law and science are associated in a hitherto unknown way, is essential to understanding the relationship between law and modernity, inaugurating a new model of thought that is still ours.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.