Étude des dénominations vernaculaires et scientifiques des plantes d’Afrique du Nord

par Anissa Khoufache

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-François Sablayrolles et de Emmanuel Cartier.

Soutenue le 10-04-2019

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoire Lexiques, dictionnaires, informatique (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) (laboratoire) et de Université Paris 13 (Etablissement de préparation) .

Le président du jury était Mena B. Lakfioui.

Les rapporteurs étaient Ahmed Boualili, Agnès Steuckardt.


  • Résumé

    Notre recherche s’inscrit dans le cadre d’une étude sur la nomenclature des plantes. Dans cette recherche, nous avons choisi de nous consacrer à l‘analyse de la dénomination de la phytonymie vernaculaire et scientifique dans un univers plurilinguistique en Afrique du Nord et plus particulièrement de l’Algérie dans plusieurs langues. En abordant le nom de plante à plusieurs niveaux de l’analyse linguistique, notre étude commence par une description du nom de plante dans la dénomination, pour se poursuivre avec une description morpholexicale du nom de plante en tant qu’unité ou lexie. S’ajoute la description du nom de plante dans la fonction de la motivation sémantique et les figures de style. Notre attention est focalisée sur les aspects comparatifs à l’origine des désignations des plantes collectées grâce aux sources distinctes et menées dans les différentes langues étudiées. C’est ce qui nous a permis de découvrir, d’une part, les caractéristiques des noms de plantes figurant dans l’étude en question, d’autre part, l’importance de la perception conceptuelle dans les mécanismes de la création phytonymique en Algérie. Notre démarche fondée sur le cadre de la linguistique contrastive nous a permis de mettre en évidence la place réservée aux noms de plantes dans les différentes perspectives selon lesquelles une analyse linguistique est possible. L’étude des données d’un point de vue linguistique indiquent que les noms de plantes jouent les rôles les plus divers.

  • Titre traduit

    Study of vernacular and scientific names of plants of North Africa


  • Résumé

    Non transmis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.