Le concept d'administration dans le système industriel : étude sur la pensée de Henri Saint-Simon

par Sayuri Shirase

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Juliette Grange.

Soutenue le 20-12-2019

à Tours , dans le cadre de École doctorale Humanités et Langues (Centre-Val de Loire) , en partenariat avec Interactions culturelles et discursives (Tours) (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Musso.

Le jury était composé de Anne-Sophie Chambost, Alexandra Hyard, Pierre Crétois.

Les rapporteurs étaient Ludovic Frobert.


  • Résumé

    En vue de réorganiser la société issue de la Révolution française, Henri Saint-Simon (1760-1825) conçoit un nouveau système social, nommé le « système industriel », qui se fonde sur « l’administration industrielle ». En 1818, il commence à mettre l’accent sur la nécessité d’une réforme administrative ; à ses yeux, l’administration gouvernementale exercée par les aristocrates et les militaires ne satisfait pas les intérêts de la classe des « industriels », constituée de producteurs de toutes sortes, de savants et d’artistes. Cette perception le conduit à envisager une administration des affaires publiques assumée par les industriels les plus compétents. S’il refuse l’administration bureaucratique de l’État, en quoi consiste « l’administration industrielle » ? En nous efforçant d’éclairer l’essence de cette conception, nous examinons également l’évolution de la pensée de Saint-Simon, allant de thèses libérales vers des thèses socialistes. Notre travail, composé de deux parties, vise à acquérir une vue d’ensemble du projet de système industriel (Chap. 1 à 3) et à analyser le concept d’« administration », ainsi que les propositions relatives à la réforme administrative (Chap. 4 et 5). Notre examen révèle que, sous la plume de Saint-Simon, le terme « administration » désigne une combinaison des capacités industrielles susceptible de réaliser l’utilité commune et le bonheur social. Malgré son insistance méritocratique sur la capacité, notre penseur ne prétend pas établir de nouvelles classes privilégiées en fonction de compétences particulières. La société ayant pour fondement l’association de tous les industriels, des simples ouvriers aux chefs d’entreprise, les industriels sont égaux dans la poursuite d’un but commun, l’intérêt général. Son projet de système industriel ambitionne de faire émerger un rapport égalitaire, horizontal et pacifique entre les hommes, lequel s’opposerait au rapport hiérarchique, vertical et guerrier établi par l’ancien système social.

  • Titre traduit

    The Concept of Administration in the Industrial System : a Study on Henri Saint-Simon's Thought


  • Résumé

    Aiming to reorganize society following the French Revolution, Henri Saint-Simon (1760-1825) conceived a new social system, named the “industrial system,” which was based on the concept of “industrial administration.” In 1818, he began emphasizing the necessity of administrative reform because the administration governed by aristocrats and the military did not satisfy the interests of “industrials”, a class that primarily comprised all kinds of producers, scientists, and artists. This perception led him to envisage a public affair administration undertaken by the most competent industrials. If the State’s bureaucratique administration was refused, what would comprise the “industrial administration”? In an attempt to clarify the essence of this conception, we will also examine the evolution of Saint-Simon’s thought, which will include an examination of the shift from a liberal doctrine to a socialist one. Our two-part dissertation endeavors to overview his projects for the industrial system (Chapters 1 to 3) and analyze the concept of “administration,” as well as his proposals for administrative reform (Chapters 4 and 5). Our examinations reveal that in Saint-Simon’s writings, the term “administration” indicates a combination of industrial capacities united to achieve common utility and social happiness. Despite his meritocratic insistence on capacity, Saint-Simon does not pretend to establish new privileged classes based on ability. As society is based on the association between diverse industrials, ranging from simple workers to rich entrepreneurs, all are equal in their pursuit of a common goal, which is the general interest. The industrial system’s primary object is to give rise to egalitarian, horizontal, and peaceful relationships, which are contrary to the hierarchical, vertical, and warlike relationships established by the old social system.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.