La Banque de Syrie et du Liban, levier de développement ou instrument de l’impérialisme français ? (1919-1945)

par Georges El Daccache

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Dominique Barjot.

Soutenue le 03-12-2019

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre Roland Mousnier (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Michel-Pierre Chélini.

Le jury était composé de Régine Perron, Chantal Verdeil.

Les rapporteurs étaient Samir Saul, Olivier Feiertag.


  • Résumé

    La Banque de Syrie et du Liban a été créée le 2 janvier 1919 par la Banque Impériale ottomane. Étant une banque commerciale, elle s’est vue attribuer, suite à la signature de la Convention du 23 janvier 1924 avec les États du Levant, le privilège de l’émission de la nouvelle livre libano-syrienne. Cette monnaie est rattachée directement au Franc français afin de faciliter le fonctionnement administratif de la France au Levant et le commerce avec la Métropole. Forte de cette position, la Banque n’a pas hésité d’exercer parallèlement son activité de banque commerciale et en tirer profit. Son activité principale est axée vers le crédit et les avances aux États du Levant et aux particuliers. En plus d’être l’agent financier des États du Levant, elle a été connue aussi pour être une banque de dépôt. Sa position d’une banque émettrice du billet local a inspiré confiance à la population locale pour y venir déposer leurs économies. Sa connaissance du territoire a poussé les capitaux français à s’allier avec elle pour l’exécution de leurs investissements au Levant. Tout au long de son existence, la BSL sera un acteur incontournable de la place financière en Orient. Son histoire est considérée comme indissociable de l’histoire économique du Levant et de la France.

  • Titre traduit

    The Bank of Syria and Lebanon, lever of development or instrument of French imperialism? (1919-1945)


  • Résumé

    The Bank of Syria and Lebanon was created on January 2, 1919 by the Imperial Ottoman Bank. Being a commercial bank, it has been attributed, following the signature of the Convention of January 23, 1924 with the States of the Levant, the privilege of the issue of the new Lebanese-Syrian bank-note. This currency is directly attached to the French Franc to facilitate the administrative operation of France in the Levant and trade with the Metropolis. In this position, the Bank has not hesitated to simultaneously carry out its commercial banking activity and profit from it. Its main activity is focused on credit and advances to the Levant States and individuals. In addition to being the financial agent of the Levant States, it has also been known to be a deposit bank. Its position as a bank issuing the local bank-note has inspired confidence to the local population to come and deposit their savings. Its knowledge of the territory has pushed French capital to ally with it for the execution of their investments in the Levant. Throughout its existence, BSL will be a key player in the financial market in the East. Its history is considered inseparable from the economic history of the Levant and France.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.