Le projet hachémite pour l’unité et l’indépendance au Levant (1916-1951) : aspects religieux, politiques et diplomatiques

par Faisal Alrefai

Thèse de doctorat en Etudes arabes, civilisations islamique et orientales

Sous la direction de Jean-Michel Mouton.

Le président du jury était Jacques Paviot.

Le jury était composé de Jean-Michel Mouton, Jacques Paviot, Alexandre Gergie Abi Youness, Yves Bruley.

Les rapporteurs étaient Jacques Paviot, Alexandre Gergie Abi Youness.


  • Résumé

    Les Hachémites, descendants du Prophète de l’islam, ont assuré pendant longtemps, de l’époque médiévale à l’époque contemporaine, la fonction de gouverneur des lieux saints à la Mecque et à Médine. Ils ont réussi, grâce à l’alliance avec la Grande-Bretagne et la France au cours de la Première Guerre mondiale, à s’imposer sur la scène politique moyen-orientale en réalisant avec succès la création des royaumes hachémites en Transjordanie et en Irak en 1921. Cette thèse se propose d’analyser sur une longue période (1910-1951) le rôle religieux, diplomatique et politique de la famille hachémite, montrant ainsi comment l’influence de cette famille s’est déplacée en dehors de la péninsule Arabique vers la région du Bilād al-Šām. Il s’agit d’examiner la création de l’espace transjordanien, le projet hachémite de la Grande Syrie et la position des Hachémites vis-à-vis de la question palestinienne avec ses dimensions religieuses, régionales et internationales. Ce projet de thèse vise donc à traiter du projet hachémite pour l’unité et l’indépendance au Levant en visant surtout à rendre cette problématique plus compréhensible.

  • Titre traduit

    The Hashemite project for unity and independence in the Levant (1916-1951) : religious, political and diplomatic aspects


  • Résumé

    The Hashemites, descendants of the Prophet of Islam, have assumed from medieval to contemporary period the governorship of the holy sites in Mecca and Medina. Their alliance with Great Britain and France during the First World les to creation of the two Hashemite kingdoms of Transjordan and Iraq in 1921, enabling them to successfully impose their sovereignty on the Middle Eastern political scene. This thesis proposes to analyze, over a long period (1910-1951), the religious, diplomatic, and political role of the Hashemite family in explaining how the authority and influence of this family moved outside the Arabian Peninsula to the region of Bilād al-Šām. It is about revising the creation of Transjordan, the Hashemite project of Greater Syria and the Hashemite’s position vis-à-vis the Palestinian case with its religious, regional and international dimensions. The project of this thesis aims to study the Hashemite project for unity and independence in the Levant, with the main objective of making this question more comprehensible.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PSL. EPHE. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.