J-1 : sociologie des déclenchements d'actions protestataires

par Alessio Motta

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Brigitte Gaïti et de Michel Dobry.

Le président du jury était Éric Agrikoliansky.

Le jury était composé de Brigitte Gaïti, Michel Dobry.

Les rapporteurs étaient Annie Collovald, Lilian Mathieu.


  • Résumé

    Les déclenchements d’actions de protestation collectives ont souvent trop brièvement traités par la littérature scientifique et expliqués par les métaphores de la « goutte d’eau », de l’explosion, ou par d’autres mythes plus savants. Pour remédier à ce manque, cette thèse construit un cadre théorique inspiré des approches interactionniste et constructiviste, permettant de détailler les facteurs qui structurent ces déclenchements. Elle mêle plusieurs enquêtes qualitatives et quantitatives, par entretiens, archives, études de documents en ligne, observations directes et méthodes expérimentales, sur des mobilisations lycéennes et étudiantes, émeutes dans la banlieue lyonnaise et diverses autres actions collectives. Le volet microsociologique sur lequel s’ouvre cette recherche porte sur les rôles déterminants, aux seuils de ces déclenchements, des stratégies de mise en scène de soi et de la construction d’une croyance certaine dans le fait que d’autres acteurs agiront. Le second volet, sociohistorique et macrosociologique, porte sur les effets des connaissances institutionnalisées et partagées qui apportent aux acteurs des repères dans leurs calculs et leur permettent de faire face à l’incertitude qui précède les moments déclencheurs. On y présente différents « facteurs de probabilité » qui, en rendant l’action subjectivement certaine, contribuent à sa réalisation objective. Un accent est mis en particulier sur l’existence de « déclencheurs types » ou « situations déclencheuses types» parfois liés par les traditions ou clichés à des modes d’actions donnés («réactions collectives types»). L’ambition de l’ouvrage est non seulement de bâtir une théorie des déclenchements d’actions collectives, mais aussi d’apporter plusieurs nouvelles pistes pour les anticiper ou les réaliser, que l’on soit chercheur ou militant.

  • Titre traduit

    Sociology of Collective Protests Outbreaks : déclenchement, déclencheur, mobilisation, action collective, protestation collective


  • Résumé

    Collective protests outbreaks are often overlookedinsocial scienceand explained by metaphors (“last straw”, explosion…) or more erudite myths. This dissertation intends to fill thisgap, as I propose an innovative theoretical framework inspired by interactionist and constructivist approaches to detail how protest triggers work. For this purpose, I conducted several qualitative and quantitative studies based on interviews, archives, online documents studies, direct observation and experimental methods, about student mobilizations, riots and various other collective actions. The micro-sociological component of this research focuses onthe decisive role of strategies of self presentation and of the construction of a certainty that other players will join the action, at the triggering thresholds The sociohistorical and macro-sociological component focuses on the effects of institutionalized and shared knowledge which provides the players with an chorage in their calculations and enables them to cope with the uncertainty that precedes the triggering instants. In this part, I introduce various factors that contribute to the realization of the collective action by making it subjectively certain for players. For example, some “typical triggers” or “typical trigger situations” can be linked to given mode of actions (“typical collective reactions”) by tradition or clichés. The aim of this dissertation is not only to build a theory to explain triggers of collective protests outbreaks, but also to provide both social scientists and activists withnew ways of anticipating or producingsuch triggers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.