Inégalités sociales de santé en transplantation rénale.

par Valérie Pouliquen

Thèse de doctorat en Recherche clinique, innovation technologique, santé publique

Sous la direction de Thierry Lobbedez.

Le président du jury était Guy Launoy.

Le jury était composé de Thierry Lobbedez, Sophie Caillard, Marie-Noëlle Peraldi.

Les rapporteurs étaient Sophie Caillard, Marie-Noëlle Peraldi.


  • Résumé

    La réduction des inégalités sociales de santé (ISS) est un axe majeur des politiques de santé publiques qui définissent le système de santé d’un pays. L’European Deprivation Index (EDI) est un indice écologique européen, reflétant au mieux l’expérience individuelle de défavorisation sociale, qui permet de réaliser des comparaisons entre régions et pays européens.Ce travail s’est intéressé à l’étude des ISS, estimées par l’EDI, dans le domaine de la néphrologie. A l’aide de l’EDI, nos études ont montré que 32 % des patients transplantés rénaux résidaient dans les zones les plus défavorisées et que leur risque de décès était plus élevé comparativement aux sujets les moins défavorisés.En France, il existe des disparités d’accès à la greffe rénale avec donneur vivant en fonction des centres de greffe. Le sexe féminin et la défavorisation sociale estimée par l’EDI sont associés à une plus faible probabilité de greffe avec donneur vivant. Le nombre de néphrologues et de coordinateurs de greffe par centre ainsi que la réalisation de greffe ABO incompatibles sont des facteurs qui influencent la proportion de greffes avec donneur vivant.Les ISS sont associées à la dialyse autonome en France. Il existe à nouveau une surreprésentation, comparativement à la population générale, de la défavorisation sociale dans la population incidente en dialyse.Les ISS en néphrologie pourraient être réduites par des interventions précoces dans le parcours du patient insuffisant rénal. Il est nécessaire d’élaborer des interventions novatrices individuelles mais aussi au sein des centres de dialyse et de greffe rénale afin d’améliorer l’autonomie du patient et l’accès à la greffe rénale.

  • Titre traduit

    Health inequalities in kidney transplantation


  • Résumé

    Reducing social inequalities in health is an important objective internationally. An European transnational index, European Deprivation Index (EDI), estimates the individual experience of social deprivation and allows comparison between regions and countries.This work focuses on the social deprivation estimated by EDI in nephrology. Using EDI, our studies showed that 32% of transplanted patients lived in the most deprived areas. Social deprivation was associated with the increased risk of death in renal transplanted patients.In France, there was heterogeneity between transplant centers regarding living-donor kidney transplantation. Gender and social deprivation estimated by EDI were associated with lower likelihood of LDKT. Number of senior nephrologists or coordinators and the existence of ABO incompatible program could influence the use of LDKT.In France, social deprivation estimated by the EDI is associated with self-care dialysis in end-stage renal disease (ESRD) patients undergoing replacement therapy. Compared with the general population, ESRD patients treated by dialysis experienced a high level of social deprivation.Social inequalities in nephrology could be reduced by early interventions during healthcare pathway. New approaches targeted ESRD patients should be explored at the dialysis or transplantation centers levels.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Inégalités sociales de santé en transplantation rénale.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Inégalités sociales de santé en transplantation rénale.
  • Détails : 1 vol. (127 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 108-119
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.