La décentralisation théâtrale en Basse-Normandie de 1945 à 2012

par Charline Gatel

Thèse de doctorat en Arts plastiques, musicologie

Sous la direction de Chantal Meyer-Plantureux.


  • Résumé

    Cette thèse sur la décentralisation théâtrale en Basse-Normandie se propose d’embrasser la période qui va des années 1940 à nos jours, c’est-à-dire du lancement d’une politique nationale de décentralisation dramatique impulsée par JeanneLaurent à la montée en puissance des collectivités territoriales dans le champ des compétences culturelles. A partir de la fin de la seconde guerre mondiale et de la reconstruction de Caen, nous verrons comment les lieux de spectacles se sontdéveloppés dans la région, notamment à travers la figure emblématique de la décentralisation théâtrale en Basse-Normandie : Jo Tréhard. Comédien autodidacte, metteur en scène, directeur de compagnie et de théâtre, fondateur de multiples lieux de spectacle (Le Tonneau, le Théâtre – Maison de la Culture, puis la Comédie de Caen) et d’un festival de Normandie. Nous étudierons ensuite la construction du réseau des scènes et lieux de spectacle vivant bas-normands, notamment ceux qui ont une reconnaissance institutionnelle : labellisées ou conventionnées par le Ministère de laCulture (Le Théâtre du Préau à Vire, La SN61 à Alençon, Le Trident à Cherbourg, L’Archipel à Granville et le Théâtre Municipal de Coutances). Enfin, nous verrons comment les collectivités locales complètent et soutiennent ce réseau, ainsi que les évolutions liées aux dernières réformes territoriales.

  • Titre traduit

    Dramatical decentralization in Lower Normandy from 1945 to the present day


  • Résumé

    This thesis on the dramatical decentralization in Lower Normandy proposes to embrace the period that goes from the 1940s to today, from the launching of a national policy of dramatical decentralization impelled by Jeanne Laurent to the risepower of local authorities in the field of cultural competences. From the end of the second world war and the reconstruction of Caen, we will see how the venues have developed in the region, particularly through the emblematic figure of dramaticaldecentralization in Lower Normandy: Jo Tréhard. Self-taught comedian, director of company and theater, founder of multiple theaters (The “Tonneau”, the “Theatre – Maison de la Culture”, and the Comedy of Caen) and the Normandy Festival. We willthen study the construction of the network of scenes in Lower Normandy, including those with institutional recognition: labeled or approved by the Ministry of Culture (The Theater of Préau to Vire, The SN61 in Alençon, The Trident in Cherbourg, L'Archipel inGranville and the Coutances Theater). Finally, we will see how local authorities complement and support this network, as well as developments related to the latest territorial reforms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

La décentralisation théâtrale en Basse-Normandie de 1945 à 2012


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : La décentralisation théâtrale en Basse-Normandie de 1945 à 2012
  • Détails : 1 vol. (484 f.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. f. 421-431
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.