Financial evaluation of entrepreneurial strategic choice

par Yasuharu Imai

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Fanny Simon-Lee et de Anne-Laure Le Nadant.

Soutenue le 15-10-2019

à Normandie , dans le cadre de École doctorale économie-gestion Normandie (Caen) , en partenariat avec Université de Caen Normandie (établissement de préparation) et de Normandie innovation marché entreprise consommation (Caen ; 1992) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    L’évaluation financière des choix stratégiques entrepreneuriaux


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de développer des modèles quantitatifs utilisant les options réelles pour une évaluation financière des choix stratégiques entrepreneuriaux. Cependant, il ne s’agit pas seulement de développer des aspects techniques (ou manipulations mathématiques). Les modèles proposés dans la thèse visent également à fournir des informations pratiques utiles à la fois aux entrepreneurs et aux investisseurs, afin de faciliter la prise de décision dans les négociations contractuelles pour le financement et l'investissement dans les start-ups et les firmes entrepreneuriales.Cette thèse se compose de deux parties. La première partie définit les concepts utilisés afférents à la question de recherche. L’adoption de la perspective proposée par la finance entrepreneuriale nous permet de centrer notre approche sur la négociation et une relation d'égalité entre les participants dans le processus de prise de décision, alors que la finance d’entreprise traditionnelle s’intéresse à la relation principal-agent. En effet, les méthodes généralement utilisées comme les cash-flows actualisés (DCF) ou le Taux de Rendement Interne (TRI) ne sont pas adéquates pour effectuer une évaluation financière dans un contexte entrepreneurial. Ainsi, la problématique de cette thèse peut être formulée de la manière suivante : Comment les choix stratégiques des start-ups et firmes entrepreneuriales devraient-ils être évalués dans le cadre des négociations contractuelles ?Afin de traiter cette problématique, trois problèmes particuliers seront exposés dans la deuxième partie. Nous proposerons de les étudier à partir de l’approche par les options réelles qui convient parfaitement à l'analyse des choix stratégiques dans un contexte de finance entrepreneuriale.Le premier article analyse l’évaluation d’un contrat de licence dans le secteur biopharmaceutique. En résumé, lors de la conclusion d’un contrat de licence, les dirigeants et les responsables de la négociation doivent prendre en compte de nombreux facteurs tels que la phase de développement, la prévision des coûts d'investissement et la volatilité des marchés. De plus, la prise en compte des interactions comportementales des deux parties lors de la négociation du contrat de licence est essentielle pour la construction d'un modèle de simulation, notamment en ce qui concerne l’interaction dynamique entre le donneur de licence et le preneur de licence.Le deuxième article s’intéresse à la question de la dilution pour les nouveaux actionnaires lors du deuxième tour de financement en présence de détenteurs d’obligations convertibles. Selon les résultats de la simulation, il est possible de vérifier que le taux de « discount » et le « valuation cap » ont un impact important sur le coût de la prise de décision en matière d’investissement en actions. Les résultats montrent également que plus le taux de discount est élevé et moins le valuation cap est important, plus les coûts sont élevés, et la probabilité de succès de la négociation devient donc faible. Par conséquent, l’entrepreneur doit en tenir compte lorsqu’il entre en négociation lors du deuxième tour de financement.Le troisième article aborde le choix d’une stratégie de sortie pour un entrepreneur (acquisition ou introduction en bourse) notamment « The IPO valuation premium puzzle » proposé par Bayar et Chemmanur (2011). Bien qu'il soit normal que l’entrepreneur et les investisseurs en capital-risque envisagent l’introduction en bourse, il est également possible qu'ils choisissent l'acquisition comme stratégie de sortie. En utilisant la théorie des jeux, ce phénomène contradictoire peut être expliqué par l’existence de deux équilibres de Nash. En complément de la gestion des risques afférents au marché, l’entrepreneur doit prêter attention à la relation avec le capital-risqueur lorsqu’il choisit la stratégie de sortie.


  • Résumé

    The objective of this dissertation is to develop the quantitative models that adopt the real options analysis for financially evaluating the entrepreneurial strategic choices. However, it does not only focus on the technical aspects (or its mathematical methodologies). The models proposed in the dissertation aim to provide the practically useful information in order for both entrepreneurs and investors to make decisions in the contractual negotiation of financing and investing in the start-ups and ventures.This dissertation consists of two parts. The first part gives the definitions of the essential concepts that shall be incorporated into the research question. Adopting the perspectives that are provided in entrepreneurial finance leads us to focus on the fair negotiations among participants in the process of decision-making, while the traditional corporate finance emphasises the principal-agent problem. Actually, the common methods, such as Discounted Cash-Flows and Internal Rate of Return, are not always suitable for implementing financial valuations in the context of entrepreneurial finance. Therefore, the research question of this dissertation can be set as follows: How should strategic choices in contract negotiation be financially evaluated?In order to deal with this problem, three particular issues are introduced in the second part. The real options analysis is utilised in all of the three issues, which is quite suitable for analysing them.The first article deals with the issue of licensing contract with bio-pharma venture. In summary, when closing a licensing contract negotiation, those in charge of the negotiation must consider many factors, such as the phases of R&D, the investment costs and the market volatility. In addition to those, the interaction of the participants of the contractual negotiation should be taken into account. For modelling this relationship, the assumption of dynamic interaction between licensor and licensee is introduced.The second article focuses on the dilution problem in the second financing round under the existence of convertible note holders. According to the simulation results, “discount” and “valuation cap” have a great impact on the equity decision-making cost. The results also show that the costs increase when the degree of discount becomes greater and the valuation cap becomes smaller. This may jeopardize the success of negotiation. Entrepreneurs should take these factors into consideration in the second financing round.The third article analyses the exit choice (acquisition or IPO), especially the “IPO valuation premium puzzle” proposed by Bayar et Chemmanur (2011). While entrepreneurs and venture capitalists prefer an IPO, acquisition can be chosen. Utilising the game theory, this contradictory phenomenon can be explained as the two Nash equilibria. In addition to financial market risks, entrepreneurs should pay attention to the relationship with venture capitalists, when they choose the exit strategy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Financial evaluation of entrepreneurial strategic choice


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Financial evaluation of entrepreneurial strategic choice
  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 162-164
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.