An Exploration of the Essence of Art at the Light of the Contemporary Situation of Art

par Mengzhong Zhao

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Michel Roy et de Yuhui Jiang.

Soutenue le 20-09-2019

à Lyon en cotutelle avec l'Université normale de la Chine de l'Est (Shanghai) , dans le cadre de École doctorale de philosophie (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (établissement opérateur d'inscription) et de Institut d'Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (laboratoire) .

Le président du jury était Yue Zhou.

Le jury était composé de Jean-Michel Roy, Yuhui Jiang, Yue Zhou, Roger Pouivet, Desheng Zong.

Les rapporteurs étaient Roger Pouivet, Jérôme Pelletier.

  • Titre traduit

    Une Exploration de l'essence de l'art à la lumière de la situation contemporaine de l'art


  • Résumé

    Cette thèse cherche à répondre à une question fondamentale de la philosophie de l'art: qu'est-ce que l'art? Après avoir examiné les réponses des plusieurs théories de l’art, il propose que la définition de l’art proposée par Arthur Danto soit celle qui se conforme le plus à la réalité de l’art, bien qu’elle souffre de certaines imperfections et insuffisances. Sur la base de cette conclusion critique ainsi que d'une analyse minutieuse de ce qui est considéré actuellement comme un art, il tente de modifier la définition de Danto et de la transformer en une nouvelle définition, capable de mieux se conformer à la réalité des phénomènes artistiques. La thèse d’abord présente la situation actuelle de l’art et les théories de l’art existantes qui n’ont pas réussi à rendre suffisamment justice à la totalité de ce qui est considéré comme artistique. Par un regards critique de ces théories, la thèse tente de montrer que les conditions pour être l’art qu’elles proposent sont soit insuffisantes, soit pas nécessaires. La thèse tente aussi de lever les obstacles à la possibilité de définir l'art créés par des théoriciens anti-essentialistes, et de montrer en conséquence que la définition de l'art sous la forme de conditions nécessaires et suffisantes est encore possible.La thèse en suite offre une présentation complète de la définition de l’art de Danto. À travers plusieurs comparaisons, Danto propose que la spécificité de l’œuvre d’art corresponde à une représentation avec une ellipse métaphorique, alors que l’objet non artistique n’est pas représentatif et la représentation schématique n’est pas métaphorique. Il affirme aussi que l'œuvre d'art est une représentation dotée de style. Il introduit également le concept d '«Artworld» sous la forme d’un «style matrix» constitué de tous les prédicats artistiques existants qu'une œuvre d'art peut choisir de manifester ou de rejeter pour chacun d’entre eux afin de se situer dans l'évolution historique de l'art. Les critiques principales contre la théorie de Danto sont examinées: certaines de ces critiques sont jugées injustes et par conséquent rejetées pour défendre la validité de plusieurs aspects essentiels de la théorie de Danto; d'autres sont considérés raisonnables. En outre, la thèse confronte la théorie de Danto à la réalité de la scène artistique actuelle et formule des critiques supplémentaires qui n’ont pas été proposées jusqu'à présent. Dans le dernier chapitre, la thèse s'attache à élaborer les éléments essentiels d'une nouvelle définition de l'art basée sur les parties acceptables de la définition de Danto. La définition proposée par la thèse considère l'essence de l'art comme une propriété qui réside dans l'intention artistique de l'action. L'œuvre d'art possède cette propriété de manière dérivée étant le résultat de l’action artistique. Ce résultat est parfois le produit transitif de ces actions, parfois ces actions elles-mêmes. Une action artistique est analysée comme une action tentant à représenter métaphoriquement quelque chose. L'analyse de différents exemples montre que les œuvres d'art sont artistiques à des degrés divers: certaines sont plus artistiques que d'autres. Cette gradation résulte de la possibilité que l’intention artistique d’une action est gênée par d’autres intentions non artistiques, ainsi que des conditions contextuelles supplémentaires, par exemple, le manque d’habileté à réaliser pleinement l’intention artistique. Cette définition de l'art basée sur l'action fournit une nouvelle perspective sur l'ensemble de la recherche artistique en transformant les problèmes de l'art en types spécifiques de problèmes de l'action. Enfin, la thèse rompt avec Danto en défendant l'idée qu'une définition de l'art doit toujours suivre l'évolution de l'art ce qui n'est pas encore terminée, même si elle a atteint une phase relativement stable.


  • Résumé

    This thesis seeks to answer a basic question of the philosophy of art: What is art? After examining the answers provided to this question by several art theories, it proposes that the definition of art offered by Arthur Danto is the one that most conforms to the reality of art, although it suffers from certain imperfections and insufficiencies. On the basis of this critical conclusion and through a careful analysis of what is categorized as art in the present time, it attempts to modify Danto’s definition and to transfigure it into a new one, capable of better conforming to the reality of art. It firstly introduces the contemporary situation of art and the existing art theories which didn’t successfully do sufficient justice to the totality of what is considered as artistic. Through a critical examination of these theories, it tries to show that the sufficient and necessary conditions for being art that they propose are either not sufficient or not necessary. It then tries to clear up the obstacles to the possibility to define art that have been put forward by the anti-essentialists, who claim that art cannot be defined in a classical way, and accordingly tries to show that a definition of art in the form of necessary and sufficient conditions is still possible. The thesis then provides a comprehensive presentation of Danto’s definition of art. Through several comparisons, Danto proposes that the specificity of artwork consists in being a representation with a metaphorical ellipsis, while the non-artistic object fails to be representational and the diagrammatic representation fails to be metaphorical. Furthermore, he claims that an artwork is a representation endowed with style. He also introduces the concept of “Artworld” in the form of a “style matrix”, which consists of all the existing artistic predicates that for each one of them an artwork can choose to manifest or reject in order to locate itself in the historical evolution of art. The main criticisms proposed against Danto’s definition of art are also examined. Some of these criticisms are judged to be unfair and are consequently rejected, leading to a defence of the validity of several key aspects of Danto’s theory; others are considered as reasonable. In addition, the thesis confronts Danto’s theory with the reality of the present art scene and formulates additional criticisms that have not been put forward in the Danto scholarship.In the last chapter, the thesis endeavors to elaborate a new definition of art based on the acceptable parts of Danto’s definition. The definition proposed by the thesis considers the essence of art as a property which lies in the artistic intention of action. The artwork possesses this property in a derived way, being the outcome of an artistic type of action. This outcome is sometimes the transitive product of these actions, and sometimes is these actions themselves. An artistic action is analysed as an action intending to metaphorically represent something. Through the study of different examples, it is shown that artworks are artistic in varying degrees: some works are more artistic than others. This gradation is the result of the possibility that the specific intention of an artistic action is interfered with by other non-artistic intentions, as well as additional conditions, such as the lack of skill to fully realize one’s artistic intention. This action-based definition of art provides a new perspective to the entire field of art research by transforming the art-related problems into specific types of action-related problems. Finally, the thesis breaks away from Danto by claiming that a definition of art should always keep up with the evolution of art which is still not over, even though it has reached a fairly stable phase.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.