Transitions in Axisymmetric Turbulence

par Zecong Qin

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Wouter Bos et de Aurore Naso.

Soutenue le 19-09-2019

à Lyon , dans le cadre de Ecole Doctorale Mecanique, Energetique, Genie Civil, Acoustique (MEGA) (Villeurbanne) , en partenariat avec École centrale de Lyon (établissement opérateur d'inscription) et de Laboratoire de mécanique des fluides et acoustique (Rhône) (laboratoire) .

Le président du jury était Emmanuel Lévêque.

Le jury était composé de Wouter Bos, Aurore Naso, Jan-Bert Flór.

Les rapporteurs étaient Alexandros Alexakis, Jean-Philippe Laval.

  • Titre traduit

    Transitions et Structures dans la Turbulence Axisymétrique


  • Résumé

    La turbulence axisymétrique est un écoulement bidimensionnel trois-composantes. L’étude de ce type de turbulence est motivée par le fait que celle-ci représente la limite asymptotique des écoulements anisotropes, et qu’elle a été le sujet des investigations théoriques dans le passé. Dans ce manuscrit, la turbulence axisymétrique a étudié en géométrie fermée en utilisant des simulations numériques spectrales et pseudo-spectrales.Études antérieures concernant la génération des structures cohérentes, obtenues dans les écoulements en déclin libre, sont considérées ici dans le contexte des écoulements statistiquement stationnaires, où l’énergie est injectée soit par un forçage spectralement localisé ou par une rotation des disques en haut et en bas du cylindre. On montre que les structures observées sont conformes aux prédictions théoriques.Lorsqu’un protocole de forçage anisotrope est utilisé, une bifurcation est observée entre un état non-tourbillonnant (bidimensionnel deux-composantes, 2D2C) et un écoulement tourbillonnant turbulent (bidimensionnel trois-composante, 2D3C). Cette transition est modélisée à travers un système de deux équations différentielles ordinaires (ODE), et on montre que ce modèle retient la physique essentielle de cette transition. La transition de l’écoulement axisymétrique à un écoulement tridimensionnel (3D3C) est ensuite étudiée à l’aide d’une dimension non-entière, en introduisant de façon continue la variation azimutale dans le système. On montre que la limite 2D2C est singulière et qu’une petite variation azimutale permet une redistribution d’énergie sur les différentes composante énergétiques. Le modèle ODE est adapté pour ce système et on montre que pour l’écoulement considéré la corrélation pression-déformation est responsable d'un niveau approximativement proportionnel à la dimension non-entière. Des Simulations des Grandes Echelles sont réalisées pour évaluer la robustesse des observations à grands nombres de Reynolds.


  • Résumé

    Axisymmetric turbulence is a two-dimensional three-component flow. The investigation of this type of turbulence is motivated by the fact that it represents the asymptotic limit of anisotropic flows and since it has been the subject of theoretical investigations in the past. In the present manuscript such a flow is investigated in wall-bounded cylindrical geometry using spectral and pseudo-spectral numerical simulations.Previous results on the generation of coherent structures, obtained for freely decaying flow, are here assessed in the context of statistically steady flow, where the energy is supplied by either a spectrally localized forcing, or by moving top and bottom plates of the cylinder. It is shown that the observed structures are consistent with theoretical predictions.When an anisotropic forcing protocol is used, a bifurcation is observed from a non-swirling (two-dimensional two-component, 2D2C) flow to a swirling (two-dimensional three-component 2D3C) turbulent flow. This transition is modelled by a system of two ordinary differential equations (ODE), and it is shown that this model retains the essential physics of the transition.The transition of the axisymmetric flow to three-dimensional (3D3C) flow is then studied using non-integer dimension, by smoothly introducing azimuthal variation into the system. It is shown that the 2D2C limit is singular and that small azimuthal variation allows a redistribution of energy over the different energy components. The ODE model is adapted for this system and it is shown that for the considered flow the pressure-strain correlation is responsible for a swirl-level approximately proportional to the non-integer dimension. Large-Eddy Simulations are carried out to assess the robustness of the observations at higher Reynolds number.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Transitions in Axisymmetric Turbulence


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Transitions in Axisymmetric Turbulence
  • Détails : 1 vol. (xiii-122 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.