Une méthodologie unique du spectacle vivant : d'après l'analyse des spectacles de Georges Aperghis et de Thierry De Mey

par Krystina Marcoux

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Jean-François Trubert et de Jean Geoffroy.

Soutenue le 14-09-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Passages XX-XXI (Lyon) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) et de Passages XX-XXI (laboratoire) .

Le président du jury était Fabrice Marandola.

Le jury était composé de Mireille Losco-Lena, Raphaèie Biston, Georges Octors.


  • Résumé

    L’histoire nous démontre que le rapprochement entre les disciplines a toujours fasciné les créateurs, depuis Aristote à Mnouchkine, en passant par Wagner, Brecht, Molière ou encore Nono. Le spectacle vivant, le théâtre musical, le théâtre instrumental ou encore les créations spectaculaires transdisciplinaires constituent des formes de création artistique qui ne connaissent ni canevas ni forme préétablis, ce qui en fait leur richesse. Au-delà d’un problème de terminologie, ce genre, tel qu’il s’est développé à partir de la seconde moitié du XXe siècle, a une méthodologie de création unique, qui trouve notamment son origine dans l’implication des interprètes qui en réalisent la création.Le présent travail aborde l’histoire de la relation qui a pu exister entre théâtre, musique et danse en abordant deux grandes ruptures (Louis XIV et Wagner) qui éclairent la division marquée des genres artistiques aujourd’hui. C’est par l’étude du corpus de Georges Aperghis et Thierry De Mey qu’est présentée une méthodologie unique de création du spectacle vivant, une méthodologie largement inspirée du théâtre, du cinéma et de la danse. L’auteure passe ensuite en revue ses six dernières années de créations par le biais d’une auto ethnographie. Un guide méthodologique du spectacle vivant vient terminer ce travail, présentant des outils de travail précis et des réflexions qui sont le fruit de recherches et d’expérience de créations, de même que des questionnements auxquels tous créateur de spectacle vivant sera confronté dans soncheminement.

  • Titre traduit

    A unique methodology for the artistic genre named ‘Spectacle Vivant’ : through the analysis of specific works by Georges Aperghis and Thierry De Mey


  • Résumé

    History has taught us that the crossroads among different artistic disciplines has always captured the imagination of creative minds such as Aristotle, Molière and Nono to name a few. Le spectacle vivant, musical theatre, instrumental theatre and other forms of transdisciplinary creations stand as a unique art-form, as they were initially conceived without any pre-established structures giving them greater freedom in both the creative process and result. Developed after WWII, the unusual methodology of this genre is fundamentally based on the active participation and artistic engagement of the performers within the process of creation.This dissertation addresses the historic relationship that exists among music, theatre and dance discussing in depth two major historical breakdowns, Louis XIV and Wagner which resulted in the division among such disciplines. Through the analysis of works by Georges Aperghis and Thierry De Mey, this thesis will present two personal and unique methodologies of spectacle vivant greatly influenced by dance, cinema, and theatre. In addition, a comparative analysis of the works -spectacle vivant- developed over the last six years by the author of this thesis will be included. Personal reflections on the process of creation, from a research and performative perspectives, will be shared and discussed. This thesis will also present a methodological guide to the studied works with hopes of contributing to further academic research and a wider public appreciation of this unique art form.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.