Techniques cognitives pour l’amélioration des acquisitions en simulation de situations médicales critiques

par Marc Lilot

Thèse de doctorat en Recherche clinique. Innovation technologique. Santé publique

Sous la direction de Jean-Jacques Lehot et de Antoine Duclos.

Soutenue le 19-12-2019

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé. (Villeurbanne) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Health Services and Performance Research (Lyon) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Chassard.

Le jury était composé de Jean-Jacques Lehot, Antoine Duclos, Maxime Cannesson.

Les rapporteurs étaient Corinne Lejus-Bourdeau, Marion Trousselard.


  • Résumé

    L’éducation des sciences de la santé repose sur des bases conceptuelles solides et propose de multiples méthodes pédagogiques au service des acquisitions de compétences. La simulation en santé est un des outils à fort potentiel impact pédagogique. Par les diverses modalités, la simulation haute-fidélité permet de travailler les compétences requises lors de gestion de situation critiques médicales avec une forte implication des apprenants, facilitées par un très grand réalisme d’expérience immersive. Le niveau de stress des participants durant les séances de simulation haute-fidélité affecte leurs performances en simulation, leurs acquisitions, leurs mémorisations et leurs comportements ultérieurs en situation réelle.La thèse présentée ici s’est intéressée aux niveaux de stress ressentis des internes, apprenants en simulation haute-fidélité, ainsi qu’à certaines techniques cognitives développées dans le but d’amélioration des acquisitions et de diminution du niveau de stress. La première étude observationnelle relate du niveau de stress et d’anxiété ainsi que des différences observées parmi les internes lors de leur première session de simulation. La seconde étude montre, dans un essai randomisé, l’effet favorable d’une pause relaxation intégrée avant le débriefing du scénario, sur la mémorisation à trois mois des messages clés critiques du scénario. La troisième étude, ancillaire de la seconde, relate les différences de niveaux de stress et de mémorisation entre les apprenants impliqués activement et ceux observateurs du scénario. La quatrième étude est un essai randomisé qui montre l’intérêt d’une concertation pré-critique en équipe pour l’amélioration des performances techniques en simulation. La cinquième étude est un essai randomisé qui montre les effets favorables, sur les performances non-techniques et le stress en simulation, d’une formation à la gestion du stress préalable et d’une réactivation juste avant scénario. La sixième étude est le protocole de recherche d’un prochain essai randomisé qui visera à comparer les niveaux de stress et les performances des internes durant la simulation, après qu’ils aient pratiqué une respiration relaxante standardisée, guidée ou non par biofeedback de cohérence cardiaque et comparé à un groupe contrôle

  • Titre traduit

    Cognitive techniques to improve learning with simulation of critical medical events


  • Résumé

    Medical education, as a pedagogical science, is based on robust conceptual background and offers a variety of teaching methods to optimize the professional competencies development. Simulation in healthcare is certainly one of the tools with great educational impact. Among simulation tools, high-fidelity simulation is one of the newest that allows practicing the management of medical critical situation, with a strong implication of the learners, facilitated by immersion into a realistic experience. The level of stress of participants in high-fidelity simulation sessions affects their performance in simulation, their acquisitions, their memorization and their subsequent behaviours in real-life situations.The present thesis is focusing on the stress levels experienced by learners during high-fidelity simulation and some cognitive techniques developed with the aim of improving acquisition and reducing the stress level. The first observational study is reporting the stress and anxiety levels, as well as the differences observed among residents during their first simulation session. The second study shows, in a randomized trial, the effect of an integrated relaxation break before the debriefing of the scenario that favoured the memorization at three months of the critical key messages of the scenario. The third study, ancillary to the second one, reports differences in the stress level and memorization between learners who were actively involved and those who were just observers of the scenario. The fourth study is a randomized trial that shows the interest of a pre-critical team planning discussion improving technical performance during simulation. The fifth study is a randomized trial that shows the effects of a stress management training and reactivation occurring before the critical scenario that favoured the non-technical performance and stress control during simulation. The sixth study is the research protocol of a future randomized trial that will compare the stress level and performance of residents during simulation scenario, after a standardized relaxation breathing guided or not by cardiac coherence biofeedback and compared to a control group

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.