Réflexions autour de l’intégration du numérique dans les formations universitaires de Français Langue étrangère ou de didactique du Français Langue Étrangère. Des usages et des normes

par Corinne Raynal-Astier

Thèse de doctorat en Sciences du Langage, sociolinguistique et didactique des langues

Le jury était composé de Christian Ollivier, Jean-Philippe Watbled.

Les rapporteurs étaient Philippe Blanchet, Margaret Bento.


  • Résumé

    Cette recherche doctorale interroge les parcours d’apprentissage d’étudiants inscrits dans deux formations en ligne des départements de Didactique de Français Langue Étrangère : celles de l’Université de Tours et de l’Université du Cap en Afrique du Sud. Régulièrement étudiées dans une perspective interactionniste, cognitiviste ou encore socioconstructiviste avec des problématiques interrogeant le processus de l’apprentissage et les manières de l’améliorer, les plateformes d’apprentissage sont rarement considérées comme des espaces imposant une certaine vision de l’enseignement supérieur. Pour autant, elles proposent une architecture structurée de manière à favoriser certains aspects considérés comme importants dans le processus d’enseignement-apprentissage. Métaphores des textes politiques, elles offrent ainsi à lire, un projet institutionnel, scientifique et didactique que les apprenants doivent adopter. Entre usage imposé des plateformes, et improvisation, nous étudions dans cette recherche - à travers une lecture de Michel de Certeau - les cheminements d’apprentissage des étudiants. Nous questionnons les raisons de leurs présences ou de leurs absences en ligne, en mettant en évidence d’une part les contradictions dans leurs discours, ce à quoi ils disent se conformer dans le but de répondre aux attendus de la plateforme ou d’être entendus, lus, reconnus par l’institution universitaire et d’autre part leurs « ailleurs formatifs » hors plateforme. Entre « imposés » et « détournements » se dégage ce qui pourrait être appelé une « norme » d’enseignement et d’apprentissage en ligne qui ressemble à une autre norme : la norme linguistique. Force sera de constater au fil de cette recherche, que l’architecture des LMS semble reproduire le système auquel elle appartient prescrivant l’homogénéité du public apprenant et en conséquence met-tant à l’écart leurs diversités. Cette étude qui s’inscrit dans une perspective qualitative herméneutique a été rendue possible grâce à des entretiens approfondis réalisés auprès d’étudiants français et internationaux inscrits dans les formations à distance évoquées en amont, de prises de notes ethnographiques, d’observations participantes et de corpus d’échanges sur les forums des formations. Elle puise également dans les outils de l’analyse du discours pour questionner les textes politiques et scientifiques.

  • Titre traduit

    Reflections on the integration of digital technology into French as a Foreign Language or didactics of French as a Foreign Language. Uses and standards


  • Résumé

    This doctoral research examines the learning pathways of students enrolled in two online dis-tance learning programmes of the University of Tours (France) and the University of Cape Town (South Africa) departments of Didactics of French as a Foreign Language (FFL). While learning platforms are regularly studied from an interactionist, cognitivist or socioconstructiv-ist perspective together with questions relating to the learning process and ways to improve the latter, they are rarely considered as spaces imposing a certain vision of higher education. However, they propose a structured architecture in order to favour certain aspects considered important in the teaching-learning process. Seen as metaphors of political or scientific texts, they can be read as an institutional, scientific and didactic project that learners must adopt. In this research and through a reading of Michel de Certeau’s work, we analyse student learning pathways, from the expected or even imposed use of platforms to alternative usage. We ques-tion the reasons for their online presence or absence, highlighting, on the one hand, their dis-cursive contradictions, with which they comply in order to meet the expected platform usage or to be heard, read, recognised by the institution and, on the other hand, their off-platform "learning elsewhere" persona. Some form of online teaching and learning “standard” emerges from their negotiation between what is "imposed" and what the alternative, “re-directed” us-age. This “standard” resembles another one: the language standard. This study has made it clear that the LMS (Learning Management System) architecture reproduces the system to which it belongs thereby prescribing learner homogeneity and consequently side-lining diversi-ty. This study, which is qualitative hermeneutical in nature, was made possible thanks to in-depth interviews with French and international students enrolled in the above-mentioned distance education programmes, ethnographic notes, participant observations and analysis of online interactions. It also draws on discourse analysis to question political and scientific texts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de La Réunion. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.