La réforme islamique contemporaine : sociologie d’un marché intellectuel

par Mohamed Amine Brahimi

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gisèle Sapiro et de Hamit Bozarslan.

Le président du jury était Frédéric Lebaron.

Le jury était composé de Frédéric Lebaron, Valérie Amiraux, Dominique Avon, Thomas Brisson.

Les rapporteurs étaient Valérie Amiraux, Dominique Avon.


  • Résumé

    La présente thèse a pour objectif de contribuer à l’étude du réformisme islamique dans sa phase contemporaine. Pour y parvenir, nous avons restitué l’espace social dans lequel s’inscrivent les néo-réformateurs de l’islam. L’approche privilégiée se situe au croisement de la sociologie des intellectuels et de l’histoire sociale des idées. Durant les années 1990, la question de la réforme de l’islam a pris un nouveau tournant. Aussi bien en Europe de l’Ouest qu’en Amérique du Nord, elle devient l’objet d’une visibilité accrue autant sur le plan médiatique, politique que scientifique. Cet engouement a atteint son paroxysme après les événements du 11 septembre 2001, reflétant de ce fait, des changements profonds au niveau de l’appréhension du fait musulman. La question de la réforme islamique a été intégrée aux débats publics relatifs à la place de l’islam dans ces sociétés; elle participe également à construire des schèmes interprétatifs en politique étrangère; tout en s'accordant avec de nouveaux types de pratique religieuse. Pour caractériser cette dynamique, nous avons mobilisé le concept de marché. C’est à la jonction de l’offre intellectuelle des néo-réformateurs et d’une nouvelle demande qu’un marché transnational de la réforme islamique s’est créé. Y transigent à la fois des biens du salut et des biens intellectuels, et ce, dans différents espaces sociaux (politique, intellectuel, universitaires, religieux). Le but de cette recherche doctorale est d’analyser les dynamiques sociales qui caractérisent ce marché. Nous espérons ainsi contribuer à la réflexion sur le processus de création, d’internationalisation et de circulation des idées.

  • Titre traduit

    Contemporary Islamic Reform : Sociology of an Intellectual Market


  • Résumé

    This thesis aims to contribute to the study of Islamic reformism in its contemporary phase. To achieve this, we have restored the social space in which are inscribed the neo-reformers of Islam. The preferred approach is at the intersection of the sociology of intellectuals and the social history of ideas.In the 1990s, the issue of Islamic reform took a new turn. In Western Europe as much as in North America, it garnered increased visibility in the media, politics, as well as at the scientific levels. This enthusiasm reached its climax after the events of September 11, 2001, reflecting, as a result, profound changes in the apprehension of anything Muslim. The issue of Islamic reform has been included in public debates on the place of Islam in these societies; it also participates in constructing interpretative schemes in foreign policy; while agreeing with new types of religious practice.For a better understanding of the contemporary reformist thought, we have mobilized the concept of market. It is at the junction of the intellectual supply of neo-reformers and this new demand that a transnational market of Islamic reform has emerged. Both benefits of salvation and intellectual assets are gained, in different social spaces (political, intellectual, academic, religious). The purpose of this thesis is to analyze the social dynamics that characterize this market. We would like to contribute to the reflection on the process of creation, internationalization and circulation of ideas.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.