Pouvoir et influence des parcs naturels régionaux en matière d'habitat : l'exemple du Parc d'Armorique

par Coralie Tanneau

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace et urbanisme

Sous la direction de Daniel Le Couédic et de Lionel Prigent.

Soutenue le 15-02-2019

à Brest , dans le cadre de École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) , en partenariat avec Institut de géoarchitecture (laboratoire) .

Le président du jury était Francis Beaucire.

Le jury était composé de Daniel Le Couédic, Lionel Prigent, Francis Beaucire, Agnès Berland-Berthon, Jérôme Dubois.

Les rapporteurs étaient Francis Beaucire, Agnès Berland-Berthon.


  • Résumé

    À travers le cas du Parc naturel régional d’Armorique, cette thèse propose une analyse critique du lien qui unit les PNR à l’habitat, en mettant en avant les accélérateurs et les freins politiques et territoriaux sur l’implication des syndicats mixtes de Parcs dans ce domaine. Après une mise au point conceptuelle de la notion d’habitat et la présentation des territoires et des modes d’habiter sur le Parc d’Armorique, l’étude interroge les ambitions politiques en la matière et les raisons qui conduisent à leurs concrétisations. Confrontés à un environnement culturel marqué par la ruralité et des difficultés structurelles influant leurs orientations, les Parcs sont aussi contraints par le contexte institutionnel français et l’organisation des territoires sur lesquels ils opèrent. Un parcours historique de l’implication de ces structures sur l’habitat, avec comme étude de cas le Parc d’Armorique, nous montre qu’ils sont dépendants d’orientations nationales changeantes, mais s’acharnent à tenir un rôle majeur dans l’organisation des territoires ruraux. En outre, ils se dévoilent comme d’excellents modèles d’acculturation, porteurs de valeurs et de projets allant dans le sens d’un processus de qualité, de préservation et de vivre-ensemble dans des campagnes souvent négligées par les institutions.

  • Titre traduit

    Regional natural parks’ power and influence in habitat requirements : the example of Armorique RNP


  • Résumé

    Through the case of Armorique regional natural park, this thesis offers a critical analysis of the link between the RNPs and the habitat, by highlighting the territorial and political boosters and restraints on the joint parks associations involvement in this field. After a conceptual clarification on the notion of habitat and the presentation of the territories and the settlement patterns in Armorique Park, the study questions the political ambitions regarding it and the reasons which lead to their fulfilments. Confronted with a cultural environment marked by the rurality and structural difficulties influencing their orientations, parks are also obliged by the French institutional context and the territories organization on the one they operate. An historic journey about the involvement of these structures on the habitat, with Armorique Park as a case study, shows us that they are dependent on changing national orientations, but they persist in keeping a leading role in the organization of the rural territories. Furthermore, they reveal themselves as excellent models of acculturation, carrying values and projects moving towards the idea of quality process, preservation and a living together concept in a countyside often overlooked by the institutions. .


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.