La planification du littoral aquitain : l'héritage de la MIACA à l'épreuve du temps

par Myriam Casamayor-Mongay

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace et urbanisme

Sous la direction de Olivier Ratouis.

Soutenue le 07-01-2019

à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Passages (Pessac, Gironde ; Pau ; Talence, Gironde) (laboratoire) .

Le président du jury était Mayté Banzo.

Le jury était composé de Olivier Ratouis, Bruno Henri Vayssière, Dominique Rouillard, Gilles Ragot, Bénédicte Duluc.

Les rapporteurs étaient Bruno Henri Vayssière, Dominique Rouillard.


  • Résumé

    La planification territoriale évolue dans sa pratique. En effet, de la gestion de l’usage des sols exclusivement menée par l’Etat central, elle intègre une dimension plus stratégique et partenariale, au fil de l’apparition des collectivités nouvellement compétentes en matière d’urbanisme, au regard des différentes lois de décentralisation de 1983,1985 et 2015. Cinquante ans après la première planification par la Mission Interministérielle pour l’Aménagement de la Côte Aquitaine (MIACA), dont l’objectif a été de développer le tourisme pour le plus grand nombre, et en tenant compte de l’élaboration actuelle d’un document stratégique par la Région Nouvelle-Aquitaine (SRADDET), il a paru intéressant d’investir le sujet des visions pour le littoral de l’ex-Aquitaine. Elles se définissent par les trajectoires de développement préférables d’une sélection de techniciens et d’élus de cet espace. Afin de les définir, la recherche de valeurs pour le littoral aquitain par des membres du GIP Littoral Aquitain a semblé être une piste intéressante. Plus précisément, il est retenu comme définition des valeurs les représentations sociales indiquant les éléments de l’histoire à conserver ou au contraire à rejeter pour l’avenir. La contribution de cette thèse a ainsi pour but de comprendre ce qui importe aux acteurs publics du littoral ex-Aquitaine de transmettre aux générations futures. Elle vise également à s’interroger sur le processus par lequel un objet historique perdure ou non dans la période contemporaine grâce aux notions d’héritage et d’hérédité inspirées de Patrick Geddes. Ce travail teste alors l’hypothèse que les objets de l’Histoire tels que la planification territoriale de la MIACA, puissent servir comme outil d’aide à la décision, dans notre cas, comme le support d’une définition d’une vision pour le littoral aquitain. Pour y parvenir, cette recherche s’appuie particulièrement sur les effets du modèle d’aménagement touristique de la MIACA qui s’étend de 1967 jusqu’à l’organisation actuelle du littoral aquitain en 2017. En outre, les actions menées par les membres du GIP Littoral Aquitain, incarnant une gouvernance devenue plus complexe depuis les lois de décentralisation, enrichissent également le propos. Concrètement, afin de rechercher les valeurs pour le littoral aquitain, d’une part les différentes représentations sociales d’une sélection de techniciens et d’élus membres du GIP Littoral Aquitain sont mises en débat. D’autre part, les gestions de la planification de la MIACA par les élus à l’échelle communale et l’évaluation de leurs effets à l’échelle régionale sont étudiées. Concernant l’échelle communale, cinq sites (Carcans-Maubuisson, Le Porge, Capbreton, Ondres et Hendaye) ont été analysés à partir des discours justifiant de la transmission ou non des objets de la MIACA et de l’évolution des décisions prises dans le cadre des documents d’urbanisme par une comparaison des POS et des PLU.

  • Titre traduit

    Planning the Aquitaine coastline : the heritage of MIACA in the test of time


  • Résumé

    Territorial planning is changing in practice. It has shifted from a management of land use exclusively conducted by the central government towards a more strategic and partnership-based approach, since the emergence of newly competent authorities in urban planning under the different Decentralization laws of 1983, 1985 and 2015. Fifty years after the first planning territorial by the Interministerial Mission for the Development of the Aquitaine Coast (MIACA), whose objective was to develop tourism for the greatest number, and taking into account the elaboration of a strategic document by the Region of New Aquitaine (SRADDET), it seemed relevant to study the existing visions of the coastline of the former Aquitaine. They are defined as the preferable trajectories of a selected number of technicians and elected representatives of this region. More specifically, these visions stem from different social representations concerning the values of the Aquitaine coastline, which in turn are understood as what stakeholders wish to conserve or to reject for the future. The aim of this thesis is to understand what public stakeholders of coastal ex-Aquitaine seek to transmit to future generations. It also aims to question the process by which a historical object is transmitted to the contemporary period by using the notions of heredity and heritage discussed by Patrick Geddes. It is argued that historical objects such as the MIACA territorial planning can serve as a decision-making tool and, in our case, as the support of a definition of the vision of coastal Aquitaine. Therefore, the research is particularly based on the effects of the MIACA tourism development model between 1967 and the current organization of the Aquitaine coast in 2017. In addition, a study of the action undertaken by members of the GIP Littoral Aquitain, reflecting a the movement towards a more complex governance since the decentralization laws, also enriches the subject. More specifically, the values of the Aquitaine coast will be analyzed by discussing the different social representations of a selected number of technicians and elected members of GIP Littoral Aquitain. The management of MIACA's planning and practices by elected representatives at the municipal level as well as the evaluation of their effects at regional level will give relevant insights. Concerning the municipal scale, five sites (Carcans-Maubuisson, Le Porge, Capbreton, Ondres and Hendaye) have been analyzed basing on the discourses justifying or not the transmission of the objects of the MIACA and the evolution of the decisions taken in the planning documents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.